Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Autour de

Autour de

Je vous propose de voir mes photos dans des reportages photos. Nature, Promenades, Fêtes, Expositions ....


A la découverte du Safran du Limousin Sativor

Publié par Lemenuisiart sur 17 Novembre 2015, 09:00am

Catégories : #C'est le tour de ..., #presse, #C'est grâce à vous, #safran

J'ai eu l'occasion d'une rencontre, avec le docteur Christian Michel Lachaud qui connaît tout particulairement bien toute la diversité du safran.

Un homme de caractère et de terrain comme je les aime.

Rencontre avec une fleur, avec du goût, avec l'histoire.

Bienvenue dans le monde du roi des épices, de l'or rouge.

 

Et si la culture nous dit-il est facile, sa production est de 300 grammes par ans.

Mais le chiffre le plus impressionnant est sans doute qu'il faut trois heures de travail pour faire 1 gramme.

Dans ce reportage on verra la découverte du safran, les produits, mais aussi l'histoire comme par exemple qu'au 15ème et 16ème siècle des tonnes et des tonnes de safran était cultivé dans le Loiret. 

A la découverte du Safran du Limousin Sativor

Le safran évoque l'orient et ses traditions culinaires mais peu de gens savent que son origine est européenne .....

Le safran, que l'on nomme aussi "l'or rouge", est une substance rare et précieuse, tout à la fois épice, remède, teinture et pigment.

La Paradisière, spécialiste du Safran, produit le Safran SATIVORr dans sa safranerie de Corrèze où des combinaisons originales de saveurs et d'arômes safranés sont crées pour le plus grand plaisir des gourmets.

A la découverte du Safran du Limousin Sativor

L'épice des rois : Roi des épices.

Le safran est obtenu à partir de la fleur du Crocus sativus.

Sa récolte se fait une fois par an, en octobre, pendant 2 à 3 semaines seulement.

La fleur de safran est magnifique. Elle comporte 6 pétales lilas, 3 étamines jaunes et d'un pistil rouge vif subdivisé en 3 filaments. Ce sont les 3 précieux stigmates, la fine fleur de safran, qui, après séchage et maturation, deviendront le fameux Or Rouge.

 

La difficulté de production du safran explique à elle seule la rareté du produit.

Elle explique aussi le prix du safran, proche de celui de l'or, puisqu'il faut 200.000 à 250.000 fleurs récoltées et émondées manuellement pour produire un kilogramme de pistils de safran sec. Elle explique aussi pourquoi le safran a toujours fait l'objet de fraudes et de contrefaçons de toute nature.

Aujourd'hui encore, il se vend 2 fois plus de safran dans le monde qu'il ne s'en produit.

A la découverte du Safran du Limousin Sativor

Célèbre pour ses qualités gastromoniques, le safran épice est un Exhausteur d'arôme, un Colorant alimentaire, et un Aromat.

Il assaille le palais avec ses notes si caractéristiques, pénétrantes et évanescentes qui flattent le regard et stimulent l'appétit.

Le safran est aussi utilisé depuis l'antiquité comme remède à de nombreux maux parce qu'il possède de réelles propriétés médicinales.

Ainsi au 15ème siècles, le Royaume de France produisait plusieurs tonnes de cette panacée chaque année.

Le safran était utilisé contre la peste noir, m'a dit lors de ma rencontre Christian Michel Lachaud, mais il peut être aussi utilisé dans beaucoup de cas comme antidépresseur , anticancéreux , anti douleur ..... et pour les enfants dans les douleurs dentaires.

Le safran du Limousin Sativorr : Saveur d'un Terroir authentique

Le safran Sativorr est exclusivement produite par la Parasières, à Laval-sur-Luzège en Corrèze. La marque déposée Sativorr est une garantie de qualité et d'origine géographique.

Les safraneraies de la Paradisière sont situées à proximité immédiate d'une Zone Natura 2000 ainsi que des gorges de la Vallée de la Dordogne (classées au patrimoine mondial de biodiversité de l'UNESCO.)

Un environnement d'exception préservé de l'activité et des pollutions, une nature superbe qui fait aussi la fierté de la marque.

Le Docteur Christian Michel Lachaud, responsable de la Paradisière, de préciser : "Nous produisons du Safran en stigmates, gastronomique et médicinal. Du 100% pur, millésimé, et de première catégorie selon la norme ISO 3632. La safran Sativorr possède un caractère unique qui lui est donné par le terroir et par nos techniques originales de production, issues de nos propres recherches."

La safran Sativorr est suave, subtil, pénétrant, floral, noble, ample, et long en bouche. Le Docteur Christian Michel Lachaud de poursuivre : " Le Safran est comme le vin : il a ses crus."

A la découverte du Safran du Limousin Sativor

Epicerie Fine au Safran Sativorr

 

L'épice Safran est le premier produit vendu par La Paradisière, conditionné en verrine ou en dosette.

Le safran peut-être utilisé comme le rappelle sa fiche produit " dans tout le spectre de l'alimentation humaine : des boissons aux desserts, des plats salés aux plats sucrés."

 

C'est également une idée cadeau fort originale, précieuse et délicieuse pour les fêtes ou anniversaires.

La Safran du Limousin Sativorr a une qualité biochimique exceptionnelle, une couleur profonde et intense, et des arômes riches et complexes, qui en font un produit sans rapport avec le safran tout venant.

 

Le sirop de safran est un must très apprécié : il colore et aromatise merveillement et facilement les kirs, thés, pâtisseries, salades de fruits, yaourts .....

Chaque fiole de cet "or liquide" contient 100ml de sirop de safran élaboré avec 100mg de safran, soit un dosage haut en couleurs et très aromatique.

C'est un produit 100% naturel et sans conservateurs.

 

Parmi les nouveautés 2015

Dans une gamme déjà riche en gelées (dont la Gelée des mille et une nuits aux pétales de roses) et confitures au safran, la Gelée artisanale extra de Groseilles blanches et rouges au safran Sativorr.

 

Un vrai délice qui peut aussi servir d'ingrédient dans une vinaigrette ou dans une sauce accompagnant une viande rouge.

Un produit toujours issu d'un savoir-faire de La Paradisière de A à Z : culture, récolte, préparation manuelle, et cuisson traditionnelle en chaudron de cuivre.

A la découverte du Safran du Limousin Sativor

La Paradisère : expérience, convictions et savoir-faire.

 

Docteur de l'Université de Genève, spécialisé dans les Sciences Cognitives, Christian Michel Lachaud a repris la ferme familiale après une carrière internationale dans la recherche et l'enseignement.

Installé comme producteur de safran et de plantes aromatiques et médicinales, il dirige aujourd'hui l'entreprise La paradisière, ainsi nommée d'après la fleur de safran dites "fleur du paradis".

Il est l'auteur de "La bible du safranier, tout savoir ur le crocus Sativus et sur la safran" ainsi que de " La bible de la cuisine au safran, 78 recettes simples, faciles et délicieuses".

Très important ! Bien que cultivés sans pesticides ni engrais chimiques et dans un environnement exceptionnellement pur , les produits de La Parasisière ne sont pas certifiés "bio" et Christian Michel Lachaud nous explique son choix : " Comme la certification BIO est une location annuelle déguisée de la marque Agriculture Biologique déposée par l'Etat Français, nous avons choisi de ne pas adhérer aux labels "Bio" existants. Nous souhaitons ainsi dénoncer une inversion des valeurs : polluer et empoisonner est gratuit et libre tandis que produire sais et protéger la vie est payant et soumis à contraintes". 

A la découverte du Safran du Limousin Sativor

Toute l'année sur internet vous trouverez une gamme de produits goumets via son épicerie fine au safran. ainsi que des livres sur le safran, un stage de formation pour devenir safranier, et des bulbes de Crocus sativus pour planter du safran et produire son propre Or Rouge.

Commenter cet article

flipperine 20/11/2015 14:04

et une belle fleur

lemenuisiart 24/11/2015 20:38

Très belle oui

Amélie 18/11/2015 11:26

Nous avons mis du safran dans notre jardin...Ceci pousse plutôt bien !

lemenuisiart 24/11/2015 20:37

Je le pense bien

escargotine 18/11/2015 08:26

nous en avons une culture près de chez nous - j'ai découvert à l'occasion d'un salon et j'ai bien aimé - bon mercredi fleuri -

lemenuisiart 24/11/2015 20:37

C'est très bien

moqueplet 18/11/2015 06:57

je peux te dire que la culture n'est pas si facile, puisque en quatre ans c'est notre première récolte et nous en avons eu 4 gr....une fois sec....c'est peu, mais c'est très agréable de savoir que par chez nous n peut cultiver cette plante...passe une bien douce journée

lemenuisiart 24/11/2015 20:37

C'est sur pas facile car tout petit

khanel3 17/11/2015 17:50

très interessant ! bonne soirée

lemenuisiart 24/11/2015 20:36

Merci beaucoup

Bernieshoot 17/11/2015 17:24

des informations très intéressantes sur une culture assez méconnue

lemenuisiart 24/11/2015 20:36

C'est très juste

Phiphi 17/11/2015 17:18

Cultivé, récolté aussi en Lubéron .

Bonne soirée

lemenuisiart 24/11/2015 20:36

Je pense que chaque région peut en avoir

covix 17/11/2015 17:09

Re,
J'ai validé ta participation dans la communauté, je crois que l'autre site y est aussi.
Bonne soirée
@mitié

lemenuisiart 24/11/2015 20:35

C'est bien

LADY MARIANNE 17/11/2015 17:00

j'ai eu le plaisir d'en faire pousser quelques pieds en lorraine !
et de récolter les précieux stigmates-
bel article sur l'or rouge- à bientôt -

lemenuisiart 24/11/2015 20:35

C'est une bonne idée

francine 17/11/2015 16:22

Bonjour, une merveilleuse et précieuse petite fleur, je te souhaite une bonne journée bisous

lemenuisiart 24/11/2015 20:35

C'est bien vrai

Jean-Marc 17/11/2015 16:12

Je connaissais un tout petit peu ce que ça représentait : une de mes voisines en cultive et en récolte en amateur. C'est un gros boulot mais pour un sacré résultat. Mais j'ai appris plein de choses dans ce document. Merci

lemenuisiart 24/11/2015 20:34

Quand les infos sont là et complète c'est un plaisir

danae 17/11/2015 16:04

Très intéressant reportage, merci Christian, c'est super bon, mais aussi super cher maisil en faut très peu pour donner du goût à un plat, je sais . ! Bonne journée

lemenuisiart 24/11/2015 20:34

Oui très bon mais pas donné.

françoise 17/11/2015 12:59

j'utilise le safran, pour parfumer ma paëlla...
bises
françoise

lemenuisiart 24/11/2015 20:32

C'est un classique

covix 17/11/2015 12:34

Bonjour Christian,
enfin le retour du Safran dans nos terres, la production c'est interrompue avec la seconde gaufre mondiale.
Il paraît que l'on peu maintenant le cultiver sur son balcon, je n'ai pas de recul sur le sujet.
Bonne journée
@mitié

covix 17/11/2015 17:08

Mais ce n'est pas possible ces correcteurs automatique, il fallait lire seconde guerre mondiale et non gaufre qui ne veut rien dire.
@mitié

Onvqf 17/11/2015 11:46

Bonjour,
Merci pour cet article bien détaillé, j'y ai appris de nombreux renseignements intéressants,
Une belle journée,
A bientôt,
David,

lemenuisiart 24/11/2015 20:32

Alors c'est parfait

Livia 17/11/2015 11:38

Merci pour cet article bien détaillé sur la culture et la production des crocus/safran. J'avais vu, il y a quelques années, un reportage sur la culture du safran mais en Provence...
Comme j'adore le safran, je vais aller sur le site, dont tu donnes le lien.Bonne journée

lemenuisiart 24/11/2015 20:21

C'est qu'il y en a dans beaucoup de lieu en france

Martine85 17/11/2015 11:37

J'aime le safran. A user avec modération. C'est très cher. J'avais déjà vu un reportage sur le safran mais ton article très complet apporte des informations complémentaires.

lemenuisiart 24/11/2015 20:19

Merci beaucoup

Sirius 17/11/2015 11:33

Il y a des safraniculteurs près de chez moi; ils fabriquent et vendent des biscuits qui ont, comme on dit, un goût de "reviens-y"...

lemenuisiart 24/11/2015 20:18

Tu as bien raison

Rose63 17/11/2015 10:15

J'ai bien apprécié ton remarquable billet
Pour ton info, non loin de chez moi ( en copier coller leur article juste pour te le dire )
Implantée au coeur de l'Auvergne, la Safranière de la Limagne vous propose de découvrir son épice, qui, associée à vos plats (paëlla, poissons, desserts...)en sublimera les saveurs
Bonne journée

lemenuisiart 24/11/2015 20:16

Ici aussi il y en a mais il n'invite pas et non donne rien en info.

ZAZA 17/11/2015 10:13

Un article très intéressant concernant cet or rouge. Merci. Bises et bon mardi. ZAZA

lemenuisiart 24/11/2015 20:16

Je l'espère en tout cas il m'a bien donné les infos et c'est agréable

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents