Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Autour de

Autour de

Je vous propose de voir mes photos dans des reportages photos. Nature, Promenades, Fêtes, Expositions ....


La cueillette d'un essaim d'abeilles fin - 7ème épisode

Publié par Lemenuisiart sur 9 Juin 2016, 07:13am

Catégories : #Tranche de fête, #apiculture, #ruche, #huguet

Cueillette d'un essaim d'abeilles

Bienvenu dans le monde de l'immersion en milieu (dirons nous hostile) autour d'environ 40.000 abeilles sauvages.

Comme souvent, un essaim sous votre fenêtre, le réflexe est d'appeller les pompiers (mais ce n'est pas eux qui interviennent), puis un apiculteur, et c'est ce dernier qui viendra retirer les abeilles.

Ici le rôle du journaliste sera de faire un reportage photos, mais aussi aider l'apiculteur.

Je remercie, André Huguet de la ruche de Tautavel, pour cette immersion qui va durer 1 heure 30.

Une parfaite réussite et pas une piqure.

C'est en habit d'apiculteur, tout de blanc vêtue et une moustiquaire autour de la tête, que l'intervention commence.

Pour présenter la situation, on a un très bel essaim naturel qui se trouve au milieu de l'ouverture d'une fenêtre. Comme le dit André il faut "cueillir un essaim d'abeilles noires apis mellifera" "entre la fenêtre et les volets l'essaim est composé d'environ 40.000 ouvrières avec 1.000 mâles ou faux bourdons et une reines"

Au fumoir pour commencer, placer sous la fenêtre une ruche, détacher les rayons du mur, brosser les abeilles, faire attention à la reine que l'on ne fera pas ici, mais qui sera dans la ruche.... Un grand classique, et le tout avec le bruit du vol de l'abeille, et avec 40.000 je vous laisse imaginer le bruit.

A la fin de l'intervention, regarder de longue minutes le comportement des abeilles qui restent très nombreuses dehors et c'est logique.

La reine doit-être dans la ruche sinon les abeilles ne resteraient pas dans la ruche.

André a ensuite procédé à la découpe des rayons de cire avec du miel, du pollen, couvain (ensemble des oeufs et larves). Et il a prit le temps de l'expliquer au propriétaire de la maison.

Deux jours plus tard et dans la nuit, il est temps de reprendre la ruche, un coup de fumoir, la ruche se porte, André va la transporter loin de là dans l'un de ses ruchers.

La fenêtre se ferme, les dernières abeilles partiront au petit matin, et viendra le temps de nettoyer et reprendre possession de la pièce.

N'oublions pas que les abeilles sont protégées, et les récupérer d'une habitation, c'est bon pour la nature.

Dans cette suite c'est l'intégrale des photos, en tout 100 photos !

Comme 100 photos d'un coup c'est beaucoup, la suite sera en plusieurs épisode.

Voici le septième.

 

Précédemment,

La découverte du lieu, un essaim entre la fenêtre et les volets.

Ouverture des deux, André Huguet, fait fumer le fumoir puis place une ruche juste en dessous.

Puis le premier rayon est détaché, puis maintenant plus de la moitié, la fin s'approche, et la fin est proche.

Derniers rayons.

Derniers rayons.

André l'apiculteur commence sans les gants, puis avec les gants.

Pour moi ce sera sans gant, car pour les photos, déjà que ne pas pouvoir voir l'oeillaire de l'appareil photo n'est pas un cadeau, alors les gants en plus ce serait mission impossible.

Par contre l'immersion sur le blog sera sans le bruit !

Dans cet épisode je vais devoir être dans la lumière.

 

7ème épisode

Maintenant c'est refermer le volet

Maintenant c'est refermer le volet

Rentrer tout en laissant un petit passage.

Rentrer tout en laissant un petit passage.

Mise en place de la ruche pour les deux jours qui suivent.

Mise en place de la ruche pour les deux jours qui suivent.

C'est en place.

C'est en place.

La nuit arrive dans la pièce.

La nuit arrive dans la pièce.

Pour information les abeilles suivent toujours la lumière.

Pour information les abeilles suivent toujours la lumière.

La cueillette d'un essaim d'abeilles fin - 7ème épisode
Un  peu de fumer pour finir.

Un peu de fumer pour finir.

Fermeture du deuxième volet.

Fermeture du deuxième volet.

Le fumoir.

Le fumoir.

Maintenant une pause pour l'apiculteur, mais pas pour moi.

Sans le flash, dans une pièce très sombre, faire des photos sans un pied est mission impossible.

La première est artistique.

La première est artistique.

La deuxième est mieux.

La deuxième est mieux.

Belle fumée.

Belle fumée.

Une en plus.

Une en plus.

La toute dernière.

La toute dernière.

A suivre .....

Il reste 1 article.

Le lien est celui du dernier épisode.

Commenter cet article

écureuil bleu 14/06/2016 20:23

Jen'aimerais pas être à la place de l'apiculteur... Beau reportage !

lemenuisiart 17/06/2016 19:56

A chacun son métier aussi

Mimi 11/06/2016 14:38

Très belle cueillette ! Il faut maintenant que les abeilles s'habituent à leur nouvelle demeure...

lemenuisiart 17/06/2016 19:57

Tout est bien fait !

Marylou 11/06/2016 12:14

j'ai beaucoup apprécié tes articles sur le sauvetage de l'essaim sauvage...magnifique....Waouh déjà samedi...le temps a passé bien vite depuis lundi...je te remercie pour ta fidélité et te souhaite un bon week-end...bise d'amitié

lemenuisiart 17/06/2016 19:57

C'est bien

dom 10/06/2016 08:04

Encore un beau reportage !
Bonne fin de semaine, en attendant la dégradation du temps ...
Bizzzzzzoux, christian

dom, rassurée

lemenuisiart 17/06/2016 19:57

Je l'espère

moqueplet 10/06/2016 06:57

un beau résultat entre vous deux, chapeau messieurs.....belle et douce journée à toi

lemenuisiart 17/06/2016 19:57

C'est bien

dany sailly 10/06/2016 06:56

“Une lecture est aussi utile à la santé que l’exercice du corps.Alors pas de foot pour moi hihihihi chacun a le droit de choisir son sport , mon terrain sera la médiathèque bisous chauds déjà

lemenuisiart 17/06/2016 19:58

Encore heureusement

la mure brode 2 10/06/2016 00:53

Bonjour Christian ,,, Un beau reportage j'ai aimé le suivre ,,, Douce journée,,, La Mure

lemenuisiart 17/06/2016 19:58

merci beaucoup

Églantine 09/06/2016 20:31

Magnifique! Je suis impressionnée!
À propos des commentaires sur mes articles , je n'ai pas très bien compris ! est ce que j'ai un problème?!

lemenuisiart 17/06/2016 19:58

C'est bien logique, par l'habitude .

Yvon 09/06/2016 20:15

je ne pensais pas que c'était si long

lemenuisiart 17/06/2016 19:59

1h30

missfujii. 09/06/2016 20:05

Tu as adopté une abeille ?

lemenuisiart 17/06/2016 19:59

Non !

Jean-Marc 09/06/2016 15:57

Toujours aussi spectaculaire. Je vais être honnête avec toi : je préfère l'avoir vu derrière mon écran, mais c'était bien intéressant

lemenuisiart 17/06/2016 19:59

Moi les deux

francine 09/06/2016 14:03

Bonjour, une belle série, c'est impressionnant d'en voir autant regroupées, je te souhaite une bonne journée, bisous

lemenuisiart 17/06/2016 19:59

C'est sur

susane 09/06/2016 13:36

il faut avoir de la patience pour s'adonner à l'élevage des abeilles

lemenuisiart 17/06/2016 20:00

Oui c'est sur

covix 09/06/2016 12:15

Bonjour,
Un savoir faire, de la patience, et un beau reportage à la clé. C'est bien de montrer le travail de l'apiculteur, on est loin de le voir devant son étal heureux des vendre le fruit des abeilles et de son savoir.
Bonne journée
@mitié

lemenuisiart 17/06/2016 20:00

Ici tout est en photos

Sirius 09/06/2016 11:43

Un reportage intéressant, qui nous fait découvrir le métier d'apiculteur. Par contre, ne le prends pas mal, mais tu as mis trop de photos peu différentes les unes des autres. Ici, entre le temps pourri et les produits phytosanitaires répandus sur les cultures par les agriculteurs productivistes, les abeilles doivent être à la peine...

lemenuisiart 17/06/2016 20:00

J'ai répondu directement

Livia 09/06/2016 11:30

Que de travail pour faire revenir ces petites bestioles au bercail!, il faut avoir de la patience pour s'adonner à l'élevage des abeilles. Mais heureusement qu'il y des apiculteurs, car j'adore le miel!

lemenuisiart 17/06/2016 20:01

Ce n'est pas facile et rapide

ZAZA 09/06/2016 11:14

C'est vrai que tu prenais les photos, tu étais certainement équipé comme cet apiculteur pour éviter les piqures ! Bises et bon jeudi - ZAZA

lemenuisiart 17/06/2016 20:01

Mais oui et heureusement

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents