Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Autour de

Autour de

Je vous propose de voir mes photos dans des reportages photos. Nature, Promenades, Fêtes, Expositions ....


LA MONTAGNE DES SINGES - Mieux connaître l’espèce pour mieux la protéger !

Publié par Lemenuisiart sur 25 Juin 2017, 07:50am

Catégories : #presse, #C'est grâce à vous, #singe, #magot, #Kintzheim, #La Montagne des Singes, #macaque

Mieux connaître l’espèce pour mieux la protéger !

Telle est l’ambition de la Montagne des Singes qui accueille régulièrement des chercheurs spécialisés en éthologie ou en biologie. Actuellement deux étudiants travaillent sur un projet de recherche dont le thème principal est l’innovation chez les macaques.

Maria-Teresa Martinez Navarette, étudiante espagnole en primatologie à l’Université de Barcelone a débuté ses observations le 15 août 2016 et sera présente jusqu’au 30 juin 2017.

Simon Anza , étudiant italien en biologie à l’Université de Pise l’a rejoint le 10 mars en tant qu’assistant de recherche. Tous deux sont encadrés par Federica Amici qui dirige le projet de recherche « l’innovation chez les macaques » à l’Institut Max-Planck d’Anthropologie évolutionniste à l’Université de Leipzig.

L’innovation telle que l’entendent les chercheurs correspond à la capacité d’un animal à résoudre un problème ou à trouver de nouvelles solutions pour dénouer d’anciens problèmes.

Des aliments sont placés dans une boîte en plexiglas avec différentes possibilités d’ouverture. Les expériences menées par Maria-Teresa et Simon consistent à observer en premier lieu comment les singes réagissent face à la nouveauté et l’inhabituel. Ensuite quels singes seront les plus prompts à s’approcher des dispositifs et rechercher comment débloquer les verrous pour obtenir la friandise convoitée.

L’objectif est de tester la capacité d’adaptation et de créativité en présence de nouveaux objets.
Les singes ne sont d’aucune façon contraints à participer à ces « expériences » et seuls les individus « motivés » se prêtent à ces jeux de créativité.
Il s’agit de déterminer si la position hiérarchique, le sexe, l’âge, l’importance du groupe dans lequel les macaques évoluent ont une influence sur la manière dont ils appréhendent de nouveaux objets ou dispositifs.

Les observations sont réalisées sur deux groupes de macaques de Barbarie d’une cinquantaine d’individus. Dans un premier temps, les étudiants ont appris à reconnaître les singes à l’aide notamment de photos puis en étudiant les signes distinctifs de chacun telles les différences de pigmentation dans les visages des Magots … Ensuite un éthogramme a été établi pour définir tous les comportements observés. Enfin les observations ont pu être menées. A l’issue de leur travail de recherche, les données recueillies seront analysées et comparées avec d’autres études menées sur des macaques du Japon et des macaques noirs de Sulawesi.
Depuis le début des recherches en 1972 dans les parcs de la Montagne des Singes (Montagne des Singes, Forêt des Singes, Affenberg Salem D, Trentham Monkey Forest GB), une centaine de comportements sociaux différents ont pu être identifiés, tels l’utilisation des bébés comme intermédiaires sociaux, le rôle particulier des mâles avec les bébés, la migration de certains mâles d'un groupe vers un autre pour éviter la consanguinité…. Les résultats de ces études permettent par ailleurs de délivrer des informations de tout premier ordre à nos visiteurs. L’objectif de ces travaux de recherche est d’approfondir les connaissances sur l’espèce, connaissances permettant aussi de mieux la protéger.

La situation du macaque de Barbarie est aujourd’hui alarmante : les scientifiques estiment qu’il reste moins de 8.000 individus en Algérie et au Maroc (contre 23.000 individus en 1978). En 2016, l'espèce a été classée en annexe I de la Cites, la Convention sur le commerce international des espèces menacées d'extinction, afin qu'elle soit considérée comme "très protégée". Cette mesure devrait permettre au Maroc et à d'autres pays de fédérer leurs efforts pour lutter contre le commerce illégal du Magot.
Le Magot est par ailleurs protégé et classé « en danger » depuis 2008 par la « Liste Rouge » de l’ Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), une organisation scientifique qui suit l’évolution des espèces végétales et animales.

LA MONTAGNE DES SINGES - Mieux connaître l’espèce pour mieux la protéger !
magot

magot

Montagne des singes.

Montagne des singes.

La Montagne des Singes
La Wick
67600 Kintzheim
03 88 92 11 09

Commenter cet article

écureuil bleu 27/06/2017 15:45

Les photos de ces singes sont magnifiques...

covix 26/06/2017 22:34

Espérons que l'Homme comprendra qu'il faut partager la planète avec les autres familles du monde animal.
Belles photos.
@mitié

missfujii. 26/06/2017 08:42

Dommage que ce soit loin de chez moi. Les photos sont splendides, il est important de préserver cette espéces

erato 25/06/2017 21:43

Des programmes intéressants qui j'espère aboutiront .
Belle soirée Christian

Gomez Victoria - Lynn 25/06/2017 19:30

les animaux sont très beaux; j'espère vraiment que ça servira à protéger les singes

Marylou 25/06/2017 18:50

je connais cet endroit depuis sa création, j'y étais souvent avec mes élèves, mes neveux lorsqu'ils étaient petits et même avec les Elders ( missionnaires mormons)...Bonne soirée

Eglantine 25/06/2017 17:39

Très intéressant. Je découvre !

manou 25/06/2017 16:42

Il me semble que tu nous en as déjà parlé...non ? Ce type de parc est très utile pour les chercheurs car ils peuvent observer de près les animaux et le public les découvrir

lemenuisiart 25/06/2017 18:01

Une fois mais ce n'est pas la même information

Nell 25/06/2017 14:05

J'adore et justement on a ce genre de montagne dans le département voisin, tout près de Rocamadour. Magnifique!!! Excellent dimanche.

virjaja 25/06/2017 12:51

adorable le bébé!!!! dommage, c'es loin. bisous Christian. cathy

Thaddée 25/06/2017 11:46

Je n'aime pas trop les singes mais là je dois dire que ce bébé est craquant :-)

Jean-Marc 25/06/2017 11:14

J'en ai entendu parler. Trop loin mais intéressant

LADY MARIANNE 25/06/2017 10:54

l'article ne dit pas l'endroit ?? en Alsace ?
le vernis sur le singles je trouve ça honteux- déplacé - pareil ceux qui les déguisent-
libres et à l'état sauvage- ce serait mieux-
bisous du dimanche-

lemenuisiart 25/06/2017 11:38

Si le lieu est en toute fin et en grand

Livia 25/06/2017 10:44

Ils sont très intéressants les singes, ils nous ressemblent un tant soi peu quand j'étais gamine et que l'on me menait au zoo, j'adorai aller me planter devant pour les regarder vivre.

Sirius 25/06/2017 10:26

Il est adorable, le petit, avec son vernis aux ongles!

Par chez moi 25/06/2017 10:25

Un bel article sur la protection de ces singes et de belles photos pour l'accompagner .
Bonne journée

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents