Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Autour de

Autour de

Je vous propose de voir mes photos dans des reportages photos. Nature, Promenades, Fêtes, Expositions ....


Eglise Prieurale « Notre Dame de Cunault » -49-

Publié par séguié sur 22 Octobre 2008, 16:38pm

Catégories : #C'est le tour de ...

L'église de Notre-dame de Cunault se trouve dans le Maine et Loire près d'Angers .
Historique : Fondé au IVème siècle par Maxenceul, disciple de saint Martin, le monastère de Cunault deviendra prieuré dépendant de l’abbaye de Tournus en Bourgogne au Xème. Consacré à la Vierge, il devient très vite un lieu de pèlerinage. Les importantes libéralités accordées par les comtes et les rois du IXème et XIème siècle permettent de mettre en œuvre la construction de l’église actuelle qui débute vers 1100. Toutefois, il est pratiquement certain qu’une partie du clocher faisait partie d’une première église. Le chantier commence à l’est et progresse régulièrement vers l’ouest durant tout le XIIème siècle. Au début du XIIIème, le monument est achevé et ne subira que quelques remaniements de détail. Les bâtiments conventuels ont disparu, ils se situaient sans doute au sud de l’église. Après les malheurs de la guerre de Cent Ans et des guerres de religion, le monastère n’abritera plus que quelques moines. En 1741, le prieuré est supprimé et en 1749 l’édifice est partagé, le chœur est vendu à un particulier pour en faire une grange; seule la nef reste ouverte au culte et devient église paroissiale en 1754 après la destruction de l’église Saint-Maxenceul dont les ruines sont visibles dans le cimetière. A la révolution, l’édifice est vendu comme bien national. En 1838, Prosper Mérimée, lors de son premier voyage en Anjou, admire ce monument et encourage la restauration déjà commencée par Joly-Leterme architecte saumurois et qui durera 30 ans.

L’immensité de la nef impose immédiatement le respect. Un effet de perspective étonnant accentue la profondeur de l’église : la largeur diminue de l’entrée vers le chœur. Si les trois premières voûtes utilisent le style angevin dit Plantagenêt aux croisées d’ogive fortement bombées, le reste de l’édifice est voûté en berceau brisé, scandé par des arcs doubleaux qui traversent la nef. Tous les chapiteaux méritent ici notre attention . L’ornementation végétale y tient une place prépondérante mais la quinzaine de chapiteaux historiés est remarquable; scènes de l’Evangile, Chansons de Geste, batailles, dragons et monstres sont essentiellement répartis dans le chœur et le déambulatoire . Autrefois entièrement peinte, l’église ne conserve que quelques vestiges de peintures du XIIème au XVIIIème siècles. L’étonnante bande noire qui enveloppe les colonnes de la nef est une litre funéraire. La prieurale avec ses pierres de tuffeau très blanches et ses larges fenêtres est d’une luminosité extraordinaire à la fois diffuse et forte. Tout ici est fait pour la prière et l’élévation de l’âme.

Le clocher de la fin du XIème siècle est le plus ancien d’Anjou. Il se présente comme une grosse tour massive élevée sur un mur de l’ancienne église, à trois étages de baies en arcade, séparées par des corniches à masques grimaçants. Si la première est aveugle, les deux autres ont un décor très raffiné qui font de ce clocher une des meilleures créations artistiques de son époque. De chaque côté, deux colonnes engagées sont surmontées de chapiteaux au relief peu accusé représentant à l’est l’Annonciation et à l’ouest une sirène tendant un poisson à un pêcheur.

La façade , en écran du XIIIème siècle, sévère d’aspect est monumentale, allégée toutefois par les doubles arcades à fines colonnettes. Toute l’attention est attirée vers le tympan. Entouré d’une série d’archivoltes, il représente la Vierge en majesté assise sur un trône et tenant sur ses genoux l’Enfant Jésus; de chaque côté deux petits anges l’encensent, le costume est majestueux mais l’attitude invite les pèlerins à entrer pour prier.

La suite L'intérieur de l'église Notre-Dame de Cunault

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Morini 23/09/2014 17:26

Bonjour
Quelqu'un peut il me dire à quoi servait le puits qui se trouve à l’intérieur de "notre dame de cunault"
Merci par avance

lemenuisiart 24/09/2014 09:26

Merci pour votre passage mais comme je ne suis pas de la région je ne serai vous dire

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents