Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Autour de

Autour de

Je vous propose de voir mes photos dans des reportages photos. Nature, Promenades, Fêtes, Expositions ....


Les castellers du Riberal à la fête à Cabestany en 40 photos

Publié par Christian menuisier d'art de Montner sur 21 Octobre 2014, 10:18am

Catégories : #Tranche de fête

Lors de la fête sur les savoir-faire et les saveurs de Cabestany, il y a eu un spectacle avec les castellers du Riberal.

Un très beau spectacle et comme il n'y a pas eu de vent ce sera encore plus beau.

Voici une sélection en 40 photos.

Voici la définition des Castels de wikipédia.

Les castells (« châteaux » en catalan) sont une manifestation culturelle traditionnelle de Catalogne consistant à bâtir des constructions humaines de six à dix étages de forme et organisation bien définies. Contrairement à d'autres tours humaines catalanes, elles sont, en principe, statiques (à l'exception du pilar caminat). Outre les castells, il existe d'autres manifestations culturelles catalanes basées sur les tours humaines, par exemple les falcons, la moixiganga. Au pays valencien, on trouve également la muixeranga, qui partage vraisemblablement des origines communes.

Une colla castellera est un regroupement de personnes réalisant des pyramides humaines (les casteliers, en catalan : castellers) et concourant aux concurs castellers. Chaque équipe est reconnaissable par la couleur de sa chemise.

 

L'origine exacte des castells est méconnue. Ils proviendraient d'anciennes danses pratiquées dans le Pays valencien dénommées moixigangues, lesquelles étaient aussi exécutées dans le sud de la Catalogne au début du XVIIe siècle, où elles étaient connues sous le nom de Balls de Valencians. À la fin de chaque danse une petite tour humaine était réalisée. La volonté de réaliser des tours de plus en plus spectaculaires a entraîné un développement de la technique, avec des constructions de plus en plus hautes et complexes, jusqu'à ce que cette pratique devienne une activité en soi. En 1805, deux colles castelleres existaient à Valls : celle des paysans et celle des bourgeois. Aujourd'hui, ces deux manifestations se nomment : la colla vella (ancienne) et jove (jeune).

Pendant la majeure partie du XIXe siècle, les colles réalisant des castells furent appelés « colles de Valencians ». Peu à peu, cette dénomination fut remplacée par le mot « Valencians », puis par les mots « castell » (château en catalan) et « casteller » (qui fait un « castell » ou château)[pas clair]. Vers le milieu du XIXe siècle, l'appellation de casteller est progressivement remplacée par « Xiquets de Valls » (jeunes hommes de Valls).

La période comprise entre le milieu du XIXe siècle et le début du XXe siècle est connue comme le premier âge d'or des castells. En effet, les « actuacions castelleres » (« représentations de castells »), comprenant de grandes pyramides, étaient pratiqués de façon extrêmement courante, particulièrement dans le sud de la Catalogne. Les villes comprises dans le triangle formé par Valls, Tarragone et Vilafranca del Penedès deviennent l'aire traditionnelle des castells.

À l'aube du XXe siècle, la crise du phylloxéra touche fortement les vignes catalanes et la construction d'une ligne de chemin de fer entre Valls et Barcelone est suivie d'une importante émigration vers la capitale catalane. Dans le même temps, les sports populaires connaissent un important développement et concurrencent les castells. Les représentations de castells se font moins fréquentes à Tarragone et les « Xiquets de Valls » abandonnent peu à peu leur pratique. Cependant, entre 1926 et 1927, de nouvelles « colles castelleres » sont créées et les castells suscitent un certain regain de popularité.

À la différence d'autres symboles catalans, comme son drapeau, son hymne ou la sardane, les castells n'ont pas été interdits sous la dictature franquiste. Ils ont cependant perdu de leur attrait à cette époque. Après le retour de la démocratie, les castells redeviennent à la mode au milieu des années 1980, une période considérée comme le deuxième âge d'or des castells. Les colles castelleres se font plus nombreuses, les castells plus spectaculaires et les manifestations se multiplient en Catalogne.

À partir du milieu des années 1990, la pratique des castells se redéveloppe fortement. Des tours de dix étages sont réalisées et de nouvelles figures sont inventées (le « 9 de 8 » par exemple). Une soixantaine de colles sont créées, notamment dans d'autres régions d'Espagne (îles Baléares, nord de la Catalogne), voire d'autres pays comme le Canada, le Chili, le Brésil ou encore la Chine.

Les castells ont été inscrits au patrimoine culturel immatériel de l'humanité de l'UNESCO le 16 novembre 20106.

C'est le temps de la préparation.

C'est le temps de la préparation.

La préparation pour le premier numéro.

La préparation pour le premier numéro.

A noté la présence du maire de Cabestany.

A noté la présence du maire de Cabestany.

En haut les enfants doivent monter.

En haut les enfants doivent monter.

Et voilà c'est parfait.

Et voilà c'est parfait.

Le castel tourne.

Le castel tourne.

Le deuxième se met en place.

Le deuxième se met en place.

La tour monte.

La tour monte.

Les enfants arrivent en haut.

Les enfants arrivent en haut.

Pas facile la montée.

Pas facile la montée.

Deux enfants montent.

Deux enfants montent.

Il faut du courrage pour monter en haut.

Il faut du courrage pour monter en haut.

Et heureusement que le vent n'était pas là.

Et heureusement que le vent n'était pas là.

Les voici en haut.

Les voici en haut.

La main en l'air c'est bon.

La main en l'air c'est bon.

La suite avec une vue d'ensemble.

La suite avec une vue d'ensemble.

Et maintenant il faut redescendre.

Et maintenant il faut redescendre.

Le castel en grand.

Le castel en grand.

Un nouveau numéro.

Un nouveau numéro.

Par contre je ne connais le nom des tableaux.

Par contre je ne connais le nom des tableaux.

Et voilà c'est excellent.

Et voilà c'est excellent.

Une dernière avant le prochain numéro.

Une dernière avant le prochain numéro.

Un beau mur.

Un beau mur.

Trois étages pour ici.

Trois étages pour ici.

Une belle ligne pour les enfants.

Une belle ligne pour les enfants.

Grand bravo à eux.

Grand bravo à eux.

Une dernière avant un nouveau.

Une dernière avant un nouveau.

Une nouvelle tour.

Une nouvelle tour.

La montée, jamais facile.

La montée, jamais facile.

En gros plan pour bien profiter du spectacle.

En gros plan pour bien profiter du spectacle.

Le castel est magnifique.

Le castel est magnifique.

ici l'homme fort va tourner.

ici l'homme fort va tourner.

Il faut être costaud .

Il faut être costaud .

Un nouveau numéro arrive.

Un nouveau numéro arrive.

Un jeune monte.

Un jeune monte.

En haut ce petit plane.

En haut ce petit plane.

En gros plan !

En gros plan !

C'est le final.

C'est le final.

Un détail.

Un détail.

Bravo pour ce très beau spectacle.

Bravo pour ce très beau spectacle.

C'est la troupe Les castellers du Ribera

C'est la troupe Les castellers du Ribera

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Superbe reportage ! J'admire ces "acrobates" qui n'ont pas peur de monter sur les épaules des autres.
J'aime beaucoup les tee shirts de couleur turquoise : très original !
Répondre
L
C'est sur
A bientôt
E
Merci pour ce billet extraordinaire et ces superbes photos .
C'est magnifique.
Belle soirée Christian
Répondre
L
Ici j'avais surtout la bonne place
A bientôt
P
Impressionnants exercices d'équilibre...il doit falloir des heures d'entraînement, et pas mal de chutes, avant d'arriver au résultat souhaité
bonne soirée
Répondre
L
Comme pour toi sans boulot tu n'arrivera à rien
A bientôt
C
C'est magnifique ce qu'ils font.
Ils commencent jeunes.
Bon mercredi
Répondre
L
C'est sur
A bientôt
C
Très beau, et il ne faut pas avoir le vertige, bravo à tous et en particulier au gamin.
@mitié
Répondre
L
Il vaut mieux
A bientôt
F
bonjour, super ces pyramides humaines, je te souhaite une bonne journée bisous
Répondre
L
C'est sur
A bientôt
F
Superbe ! bravo à tous, c'est bien les plus jeunes ont la tête protégée !
Merci pour ce partage
Belle journée
Répondre
L
C'est plus sur
A bientôt
M
Belles images !
vaut mieux pas avoir le vertige !
bonne journée
Répondre
L
je conforme
A bientôt
M
un grand bravo pour toute cette belle jeunesse, et ceux qui les entourent, un très beau spectacle, passe une bien douce journée
Répondre
L
Oui un beau spectacle
A bientôt
M
Un beau document typique d'une région.
Répondre
L
C'est sur c'est catalan
A bientôt
J
Bonjour Christian,
Quel spectacle fabuleux. Il ne faut pas avoir le vertige pour mont tout là-haut
Bonne soirée et Bisous.
Josiane
Répondre
L
Oui c'est mieux
A bientôt
L
un beau reportage !!
ils sont trop bien !!
bonne soirée Christian !!
Répondre
L
Mais oui et puis tes photos sont bien belles aussi
A bientôt
L
génial
Répondre
L
je l'espère bien
A bientôt
L
Bonsoir Christian,,,Une belle démonstration ,,,de belles figures,,,des gymnastes adroits,,,et jeunes pour quelques uns,,,une belle fête avec le soleil en prime,,,merci pour ton partage,,,je te souhaite une belle soirée,,,bisous bisous,,,la mure
Répondre
L
C'est bien tu as tout dis
A bientôt
Z
C'est magnifique Christian. Pour exécuter ces figures, il faut de la souplesse et de l'équilibre. Bises et bonne soirée. ZAZA
Répondre
L
Et de la force aussi à mon avis
A bientôt
T
Oh la la, il doit falloir être costaud pour supporter toute cette pyramide sur les épaules, et avoir un sacré sens de l'équilibre pour rester au sommet ! Des heures d'entraînement sans doute. Voilà un article richement documenté et illustré Christian, une fête typique de la région comme on n'a pas l'occasion d'en voir ailleurs, merci et bravo ! et bonne soirée à toi et à Ichat et Compagnie.
Répondre
L
Sans entrainement on a jamais rien !
A bientôt
T
De très jolis clichés.
Cela doit demander des heures et des heures d'entrainement pour arriver à ce résultat!!! Bravo à toutes et tous!
Bonne fin de journée!
Répondre
L
C'est sur et certain
A bientôt
T
salut
de belles images de la démonstration
bonne journée
Répondre
L
Mais oui
A bientôt

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents