Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Autour de

Autour de

Je vous propose de voir mes photos dans des reportages photos. Nature, Promenades, Fêtes, Expositions ....


La porte de la chapelle de la Trinité

Publié par Christian menuisier d'art de Montner sur 1 Mars 2015, 07:51am

Catégories : #les grands formats d'autourde, #Chapelle de la Trinité de Prunet-et-Belpuig

En avril 2013, je vois qu'une visite guidée est organisée de la chapelle de la Trinité.

Comme je suis venu une heure plus tôt j'ai pris le temps de visiter avant la visite guidée.

Et comme il pleut je vais faire les photos avant et puis au cas où,  il ne pleuverait pas après la visite ou si au contraire il a y une pluie battante les photos seront dans la boite.

Ici on verra les deux car le rendu n'est pas le même avec le retour du ciel bleu en tout fin.

Après les mystères des sculptures sur la façade voici la porte.

La porte est ouverte et elle est superbe.

La porte est ouverte et elle est superbe.

C'est sans doute le passage qui m'a le plus déplu par le conférencier.

Pour lui les ferrures sont des défenses contre les coups de bélier pour défoncer la porte.

C'est royalement faux ! Une porte romane c'est quoi ?

Une porte romane ce sont trois épaisseurs de bois et pour ici la première est verticale, puis horizontale et encore une autre de verticale (c'est exactement le contreplaqué d'aujourd'hui).

Dans ce montage de planches de bois il n'y a aucune liaison (la feuillure n'existe pas encore) et la colle reste rare.

Il est donc évident, pour qu'une porte soit bien une porte romane, les ferrures sont indispensables et en grand nombre car le nombre des planches est aussi en grands nombreuses. 

Si on retire les ferrures la porte tombe comme un château de cartes.

A l'époque l'art du fer est bien plus en avance, car la guerre est là et que les armes en bois ne sont pas les meilleures. Le tranchant du fer est plus efficace.

Dans les portes romanes la décoration des portes est uniquement faite par les ferrures et les clous.

Dernière précision, les clous dépassent de la porte et sont pliés, une fois encore ce n'est pas pour faire beau, mais pour être utile car chaque clou bloque l'assemblage de la porte.

 

Après ce passage sur l'histoire voici la beauté de cette porte, un pur chef d'oeuvre et plein de photos en cadeau.

De l'intérieur.

De l'intérieur.

Maintenant la porte est fermée.

Maintenant la porte est fermée.

En gros plan le travail du fer est ici une merveille. Ici avec le flash.

En gros plan le travail du fer est ici une merveille. Ici avec le flash.

C'est aussi beau sans flash.

C'est aussi beau sans flash.

Ce que tient la boucle c'est aussi un clou.

Ce que tient la boucle c'est aussi un clou.

C'est beau c'est la force de l'artisanat d'art, celle de nous donner envie de la regarder de près.

C'est beau c'est la force de l'artisanat d'art, celle de nous donner envie de la regarder de près.

Regardez bien la beauté des clous.

Regardez bien la beauté des clous.

Une dernière.

Une dernière.

Pour ceux qui ont raté l'épisode précédent voici la suite.

Les mystères du patrimoine sont passionnants.

A suivre au prochain épisode l'intérieur.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Merci pour ce petit cours d'histoire magnifique cette porte et tu l'as bien prise sous tous les angles
Belle journée
Répondre
L
C'est sur car elle est très belle
A bientôt
S
Les ferrures de cette portes ressemblent à s'y méprendre à celles du Prieuré de Marcevol!
Répondre
L
C'est bien la même région
A bientôt
G
Une superbe et admirable porte de style : magnifique !
Cordiales amitiés & à +
Répondre
L
Je confirme
A bientôt
C
Bonjour Christian,
Admirable fotos pour une oeuvre d'art si lointaine et bien conservée, merci aussi pour les explications qui permettent de recarder bien des idées reçues. Toutefois le renforcement par les ferrures était bien indispensable, seul l'art qui l'accompagne en change la donne.
Bon dimanche
@mitié
Répondre
L
Tu as bien raison
A bientôt
D
Bonjour, j'aime beaucoup ce genre de reportage photo. Il rend hommage à ceux, qui il y a longtemps,bâtissaient. Les détails du travail sont superbes. Bravo
Répondre
L
Alors c'est parfait
A bientôt
L
une porte magnifique- bravo les ancêtres !!
merci pour tes explications Christian-
bon dimanche-
Répondre
L
C'est sur
A bientôt
M
Merci pour tes explications qui permettent de relativiser celles du guide. Il n'empêche que ces ferrures sont assez dissuasives. Merci aussi pour ces gros plans qui permettent de mieux se rendre du talent de ces forgerons capables de manier le fer comme des papillotes.
Répondre
L
L'art du fer c'est grandiose aussi
A bientôt
B
belle porte et des précisions utiles
Répondre
L
Merci beaucoup
A bientôt
T
salut
c'est intéressant toutes ces explications sur la porte romane
bonne semaine
Répondre
L
Je l'espère oui
A bientôt
C
Elle est effectivement magnifique cette porte, quel beau patrimoine et expliqué par un expert on apprécie d'autant plus!
Répondre
L
Que dire de plus
A bientôt
O
Bonjour Christian
En dehors de l'œuvre artistique de toute beauté comme tu le souligne ce qui est a admirer c'est le travail des artistes artisans Magnifique
Merci de ce beau partage
Bon dimanche
Bises
Répondre
L
Merci beaucoup
A bientôt
Z
Cette porte est magnifique Christian, Bises et bon dimanche - ZAZA
Répondre
L
C'est sur très belle oui
A bientôt
L
dans l'avant dernière photo,je sens entrer dans une autre époque...
Répondre
L
Alors c'est parfait
A bientôt
J
Bonjour Christian,
Cette porte est vraiment un chef d'oeuvre. L'artisanat à l'époque n'avait pas tout le matériel qui existe mainte. Un grand bravo aux artisans
Bon dimanche et grosses bises
Josiane
Répondre
L
Les meilleurs artisans n'ont pas besoin d'outils pour être bon
A bientôt
T
Une porte vraiment magnifique... les artisans d'art avait déja beaucoup de talent à l'époque, et pourtant ils n'avaient pas le même outillage que maintenant!
Bon dimanche!
Répondre
L
Il faut dire qu'avant le temps n'était pas le temps qu'aujourd'hui
A bientôt

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents