Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Autour de

Autour de

Je vous propose de voir mes photos dans des reportages photos. Nature, Promenades, Fêtes, Expositions ....


inauguration du mémorial du camp de Rivesaltes en 50 photos

Publié par Christian menuisier d'art de Montner sur 16 Octobre 2015, 20:20pm

Catégories : #manifestations, #presse, #inauguration, #rivesaltes, #camp

A l'occasion de l'inauguration du mémorial du camp de Rivesaltes, j'étais présent pour suivre non pas les officiels mais les à-côtés .

Pour une raison sans doute de sécurité, on n'a pas vu les officiels couper le ruban comme d'entendre les anciens, les survivants parler.

Près de mille personnes sont venues et je vous propose de voir un reportage de 50 photos sur l'après-midi, entre l'attente au parking, dans la salle pour les discours, trop de monde, je suis parti voir dans une salle réservée aux handicapés, entre autre, les discours. Une salle qui se remplira au fil du temps.

Entre temps, le message; comme quoi le musée n'était pas ouvert, il le sera finalement après le démontage du podium. Ainsi de nombreuses personnes ont préféré visiter le musée que de profiter rapidement de la collation dans la cours intérieur.

De 14 heures à plus de 18 heures, l'histoire sera en photos sous un grand soleil.

Ce bâtiment d'une grand austérité avec un éclairage très sombre, pour commencer la visite et donner le ton du musée.

Ce mémorial est enterré, il est d'une grande beauté et bien étudier par l'architecte : Rudy Ricciotti.

Dans les discours, de la présidente du Conseil Général Hermeline Malherbe, du présidente de la région Damien Alary puis du premier ministre Manuel Vall . Ils ont parlés « en gros » de l'importance de sauvegarder les traces du passés, avec le travail de Christian Bourquin qui s'est battu des années pour que ce mémorial voit le jour. Et puis comme l'histoire se répète avec les nouveaux migrants de l'autre côté de la méditerranéen.

Jamais des femmes, des enfants et des hommes qui fuit la guerre dans leur pays doivent être traités comme çà.

Le musée sera ouvert prochainement, il sera en visite guidée ou libre à 8€ l'entrée.

Le mémorial se trouve en prenant la zone industrielle de Rivesaltes.

Voici l'entrée du site

Voici l'entrée du site

C'est la télévision espagnole.

C'est la télévision espagnole.

Pendant l'attente.

Pendant l'attente.

France 3 est là, BFM aussi.

France 3 est là, BFM aussi.

Les drapeaux et le mémorial enterré.

Les drapeaux et le mémorial enterré.

Gros plan sur les drapeaux.

Gros plan sur les drapeaux.

Et c'est sous un grand ciel bleu et sans vent ou presque.

Et c'est sous un grand ciel bleu et sans vent ou presque.

les invités sont en nombre pour assister à la cérémonie.

les invités sont en nombre pour assister à la cérémonie.

On entre dans le mémorial.

On entre dans le mémorial.

Dans la cour du mémorial.

Dans la cour du mémorial.

Un éclairage très bien fait et l'ombre est en plafond.

Un éclairage très bien fait et l'ombre est en plafond.

La plaque pour l'inauguration.

La plaque pour l'inauguration.

Dans la salle, trop plein je ne resterai pas.

Dans la salle, trop plein je ne resterai pas.

Trois caméras pour filmer les discours.

Trois caméras pour filmer les discours.

Par un téléphone portable.

Par un téléphone portable.

Je passe maintenant dans une salle de ciména, trop de monde, trop long.

Il faut dire que je ne suis pas grand, deux grands sont devant moi.

Mais comme au fur et à mesure des discours, la place devenait de plus en plus libre, j'aurai pu prendre le premier ministre de la France.

Mais sans regret, j'étais bien au cinéma, et voir un ministre n'est pas personnellement un objectif (sauf si, bien sur, il passe me voir ! Mais ne rêvons pas).

Toujours un éclairage bien choisi.

Toujours un éclairage bien choisi.

C'est la présidence de Conseil Général.

C'est la présidence de Conseil Général.

Hors photo les discours du président de région.

Place au premier ministre. A droite c'est la caméra qui film le public .... les invités.

Place au premier ministre. A droite c'est la caméra qui film le public .... les invités.

Photo de la projection (bon la qualité est très moyenne)

Photo de la projection (bon la qualité est très moyenne)

C'est le caméraman dans le sombre du cinéma.

C'est le caméraman dans le sombre du cinéma.

Les discours ont été bons et le premier ministre a eu droit à de très fort applaudissement.

C'est l'heure de la collation.

C'est l'heure de la collation.

Pendant que l'on démonte le podium, la visite n'est pas possible.

Mais après oui !

Sinon après le musée sera visible et la visite guidée ou libre sera au prix de 8€.

A visiter absolument !

Et voici quelques photos, pour vous donner envie.

De nombreux plaque à lire.

De nombreux plaque à lire.

Un mot que tout le monde connait dans la région.

Un mot que tout le monde connait dans la région.

Des images c'est très vivant.

Des images c'est très vivant.

Une autre histoire.

Une autre histoire.

Retour sur une histoire sombre.

Retour sur une histoire sombre.

Les visiteurs sont plutôt nombreux à visiter le musée.

Les visiteurs sont plutôt nombreux à visiter le musée.

Quelques objets.

Quelques objets.

Une chaussure !

Une chaussure !

Une carte d'identité, encore en bonne état.

Une carte d'identité, encore en bonne état.

Un dessin.

Un dessin.

Histoire d'hier ?

Histoire d'hier ?

Une statue en bois.

Une statue en bois.

C'est vraiment à voir

C'est vraiment à voir

Encore des objets.

Encore des objets.

Pour les informations il faut visiter le musée, le mémorial du camp de Rivesaltes.

Pour les informations il faut visiter le musée, le mémorial du camp de Rivesaltes.

Des très beaux fauteuils.

Des très beaux fauteuils.

Un dessin sur le mur.

Un dessin sur le mur.

Place aux lettres.

Place aux lettres.

Retour à l'entrée du musée.

Retour à l'entrée du musée.

Dans la cour intérieur.

Dans la cour intérieur.

Un olivier pour la paix.

Un olivier pour la paix.

La sortie du mémorial.

La sortie du mémorial.

Le soleil est couchant.

Le soleil est couchant.

L'ombre de l'histoire du camp.

L'ombre de l'histoire du camp.

C'est impressionnant de presque pas voir le mémorial.

C'est impressionnant de presque pas voir le mémorial.

Une dernière photo.

Une dernière photo.

Soleil couchant et un avion passe.

Soleil couchant et un avion passe.

Un avion passe, d'une histoire qui ne doit pas s'envole.

Un avion passe, d'une histoire qui ne doit pas s'envole.

Place maintenant aux journalistes de Press'cat qui devait suivre les officiels.

Voici l'article écrit, il est excellent et 5 photos.

Crédit photo : Sébastien Triquère
Crédit photo : Sébastien TriquèreCrédit photo : Sébastien Triquère
Crédit photo : Sébastien TriquèreCrédit photo : Sébastien Triquère

Crédit photo : Sébastien Triquère

Inauguration du Mémorial de Rivesaltes

Le premier ministre Manuel Valls est venu vendredi 16 octobre pour inaugurer le mémorial de Rivesaltes. Un geste fort pour ce fils d’exilé catalans qui n’a obtenu la nationalité française qu’à l’âge de sa majorité. Mais si la symbolique était grande, la venue de M. Valls rappelait aussi que la France, par la voix de son chef du gouvernement, n’oubliait pas son histoire, au-delà de la tragédie des camps de réfugiés et de la honte qu’ils suscitent aujourd’hui encore. Car le camp de Rivesaltes, c’est bien cela : l’internement de dizaines de milliers de d’Espagnols, de Juifs, de Tziganes mais aussi des familles des troupes coloniales Harkis, Guinéens, Malgaches. Tous ses « indésirables » dont personne ne voulait tout au long des 50 ans de vie de ce camp installé au beau milieu de la plaine du Roussillon. C’est ici, dans des baraquements d’infortune, sans eau, sans hygiène, sans dignité et plantés sur ce plateau rocailleux soufflé par la Tramontane qu’ont vécus toutes ces familles, poussées là par la dictature et la guerre. Lors de la découverte du site et du mémorial, le chef du gouvernement accompagné de la ministre de l’éducation nationale, de la secrétaire d’état aux personnes handicapées et du secrétaire d’état aux anciens combattants, s’attarde un long moment dans chacune des salles de l’exposition permanente, silencieux ou écoutant le témoignage poignant de cet homme expliquant comment 40 ans après il a retrouvé une lettre que sa grand-mère lui avait envoyé alors qu’elle se trouvait internée ici. Devant le livre d’or qui l’attend, le premier ministre médite et pèse chacun des mots qu’il va écrire sur la page encore vierge : « ce lieu de mémoire, des mémoires, est unique. Nous devons regarder notre passé avec humilité, notre histoire avec les yeux ouverts pour éclairer le présent et l’avenir ». Des paroles qui rappellent celles prononcées par Christian Bourquin, qui fut à l’origine du projet. Par ces quelques lignes, M. Valls s’interroge sur le sens que notre société doit donner à ces monuments de mémoire et à la rhétorique qui leur est attachée. Ce sera d’ailleurs l’un des axes majeurs du discours inaugural prononcé devant la presse et les représentants d’association : «tous les lieux de mémoire sont les postes avancés de cette reconquête des esprits que nous devons mener au nom de la République et de tout ceux qui se reconnaissent en elle (…). Je le dis : le temps de la reconquête des cœurs et des esprits est venu ». Avant de conclure « la France est le seul pays au monde avec un Premier Ministre né à Barcelone et une ministre de l’Education Nationale née au Maroc».

Lionel SANCHEZ
Crédit photo : Sébastien Triquère

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
É
Il y avait trop de mone et de discours pour moi... Le mémorial doit être intéressant à visiter
Répondre
L
Très oui
C
Une belle inauguration en présence du premier ministre et de Claudine Dupont, alias Najat Vallaud-Belkacem
@+
Répondre
L
je ne te suis pas
F
Mr a ses entrées? ! une belle réalisation
Répondre
L
je pense que tu en as aussi
T
salut,
bravo pour cet article.
Il était temps de faire un mémorial.
Bonne semaine
Répondre
L
Il faut toujours du temps
S
Une occasion de plus pour les politiques locaux de s'attirer des voix...
Répondre
L
pas que !
M
un beau mémorial pour ne pas oublier...doux dimanche
Répondre
L
C'est très juste
M
J'ai vu une émission sur ce camp, et cela nous ramène à l'actualité en quelque sorte...
Bon dimanche
Répondre
L
Mais oui
D
Bon dimanche
♥ Bisoux ♥

Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ
Répondre
L
Merci beaucoup
V
l'histoire tourne en rond... j'avais visité le camps il y a quelques années, pas plus mal que le mémorial soit enterré, ça aurait dénaturé le site. merci pour le reportage. bisous Christian. cathy
Répondre
L
C'est bien vrai aussi
N
je viens de prendre quelques infos sur wikipédia car je ne connaissais pas du tout ... bon dimanche Lemenuisiart
Répondre
L
C'est très bien
F
mais hélas tjs des visites payantes tout le monde ne peut se le permettre
Répondre
L
Il faut bien payer ce site, c'est si grand
M
et malgré çà l'histoire recommence avec tous ces gens qui fuient les guerres chez eux,
décidément l'homme oublir vite !
MIAOU !!!!
Répondre
L
Mais oui, c'est étrange avec l'actualité de maintenant.
T
Très chouette article.
Un moment difficile de notre histoire mais il ne faut pas oublier... très important le devoir de mémoire...
Bon week-end!
Répondre
L
Encore plus qu'ici on a toutes les informations
C
Un beau reportage qui ne manque pas d'émotions pour ceux qui sont passés par ce camp, pas très à l'honneur du pays.
@mitié
Répondre
L
C'est très impressionnant et le ton est très vite sur ce lieu de mémoire
P
Très beau reportage
Merci
Répondre
L
merci beaucoup
C
Nous serons à Perpignan pour quelques jours à la fin du mois. Nous irons visiter le Mémorial bien sur. Tiens, mon prochain "billet" parlera du camp de Gurs qui se trouve dans les Hautes Pyrénées ... Bisous..
Répondre
L
C'est bien aussi
G
Superbe article! Tres interessant!
Bon week-end!
Gil Zetbase
http://gilzetbase.com/
Répondre
L
Très complet c'est sur
L
j'aime bien le cliché des verres
Répondre
L
Moi aussi et des drapeaux aussi
S
Ces mémoriaux et discours d'inauguration pleins de bonnes intentions n'ont hélas jamais empêché l'Histoire de se répéter...
Répondre
L
Un bon constat
D
Merci de ce reportage, je n'y suis pas allée ,trop difficile ! mes grands -parents sont partis du Vel D'hiv alors !!!!!!!!!!! le devoir de mémoire est très important , il est normal que tous ces malheureux soient enfin reconnus
Répondre
L
Oui tu as bien raison, et puis ce site est vraiment à visiter
M
Les hommes n'ont pas su tirer les leçons du passé. Bon week-end
Répondre
L
comme souvent
D
Superbes reportage-photos !
Bonne fin de semaine
♥ Bisoux ♥

Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ
Répondre
L
C'est sans doute le plus complet de tous
Z
Une belle inauguration Christian. Bises et bonne soirée. ZAZA
Répondre
L
Un beau site surtout
M
Se souvenir pour que plus jamais ça !
Répondre
L
C'est bien vrai

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents