Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Autour de

Autour de

Je vous propose de voir mes photos dans des reportages photos. Nature, Promenades, Fêtes, Expositions ....


Des mots du jour en direct de l'atelier

Publié par Lemenuisiart sur 20 Juillet 2016, 15:44pm

Catégories : #Les news

Aujourd'hui le menuisier fait une porte, et l'ébéniste est au machine.

Car la porte est très travaillée.

Et faire les petites décorations en bas ne sont pas un cadeau.

Il faut mieux être sur car la machine tourne à 6000 tours minutes, le triangle en bois fait 16 cm sur 25 cm et les attentions aux doigts viennent finalement que de ma tête loin d'un marché où je prend bien moins de risque.

En bref on a deux mains qui tiennent le bois et sous le bois l'outil qui tourne, si le bois saute, il reste les mains et l'outil bien fixe. Et on est content d'éteindre la machine, tout est bien passé, tout va bien, la concentration parfaite !

Et une personne est venue, m'a vu, et c'est impressionnant ... et en conclusion de dire, voilà pourquoi il faut commencer par la menuiserie et non l'ébénisterie.

Une porte peut-être d'ébénisterie et on verra prochainement la porte terminée.

Petit et beau triangle.
Petit et beau triangle.

Petit et beau triangle.

Vue d'en haut.

Vue d'en haut.

Et en inédit voici le troisième poème qui sera la version longue du "au bois des immortelles".

Dans le livre un conteur raconte l'histoire et entre deux un article de presse.

Texte de Christian Séguié.

L'or du bois

 

Si on parle de l'or, on croira du métal précieux.

Sauf que dans le bois au immortelle, pas une feuille d'or, ni même la moindre petite paillette.

Non l'or du bois n'est pas de pierre, ni de métal.

L'or du bois n'est qu'une résine, l'or sort, il coule lentement de la planche,

et c'est bien un problème.

L'or jaune donne un collant tout noir aux mains d'or des artistes.

Belle résine dorée, qui abîme le coupant des outils, qui salit les mains…

Pas sec le bois ! Quelle déveine !

Tant pis.

Du jus de citron, un bout de coton, on frotte et le brillant de l'or revient.

L'or du bois, lui, dit qu'il faut attendre, le pin n'est pas cuit, il ne se mange qu'à la bonne température.

Dans le bois aux immortelles, le main peuvent-être d'or, mais tout l'or du monde ne fera pas une merveille.

L'artiste le sait bien, la déveine, c'est qu'il faut attendre, la nature se cuisine à sa sauce, tremper son pin est tout un art.

 

Le conteur Roger dans le livre "au bois des immortelles" par Christian Séguié et chez blookup.

Livre au bois des immortelles version longue pour le printemps 2017.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
É
C'est joli "l'or du bois" et la résine qui coule du pin ressemble bien à de l'or, mais pas facile de s'en débarrasser. La porte va être superbe.
Répondre
L
je confirme et puis bientôt on verra la porte
É
C'est joli "l'or du bois" et la résine qui coule du pin ressemble bien à de l'or, mais pas facile de s'en débara
Répondre
P
Superbe travail d'artiste....sans doute pas évident à réaliser, surtout dans les finitions...<br /> bonne soirée
Répondre
L
Et prochainement on verra la porte en grand
L
une porte superbement sculptée-<br /> un poème cerise sur le gâteau -<br /> bon jeudi-
Répondre
L
Oui une belle cerise
L
je la vois peinte et gravée
Répondre
L
Tu l'as verra prochainement la porte
F
Superbe ! forme et fond. C'est sympa, je vous trouve par le site livres ô blog.. belle surprise :)
Répondre
L
C'est très bien. Merci beaucoup
M
Grace à ton savoir faire cette porte est superbe. Je vous que nous avons la primeur d'un poème pour ton livre
Répondre
L
Et encore ici on ne l'a voit pas
J
Chapeau l'artiste, belle porte. Oui je comprends qu'il faille rester concentré avec ces outils, ça ne pardonne pas. Sympa le petit texte, bonne journée
Répondre
L
ici c'est un détail de la porte, et merci pour mon poème
M
du superbe travail.....je crois que l'or est au bout de tes doigts....passe un bien agréable jeudi
Répondre
L
C'est bien
L
Bonjour Christian ,,, Bravo pour cette jolie porte ,,, du travail de précision ,,, chapeau bas monsieur le menuisier ,,, belle journée,,, la mure
Répondre
L
Ici c'est juste un détail
M
De la belle ouvrage !
Répondre
L
Merci beaucoup
C
Cette porte est vraiment magnifique !!! Tout comme le poème. Bravo. Bises Christian !
Répondre
L
Merci pour les deux
L
Je ne savais pas qu'il y avait de l'or dans le bois ! ce doit être très beau!
Répondre
L
C'est de la résine
É
"Dans la maison du forgeron la broche est en bois! "
Répondre
L
C'est bien
G
belle porte e tbeau poème..Merci Christian pour tes explications
Répondre
L
Merci beaucoup
S
Du beau "bois d'arbre"!
Répondre
L
Du chêne

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents