Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Autour de

Autour de

Je vous propose de voir mes photos dans des reportages photos. Nature, Promenades, Fêtes, Expositions ....


Eposition : Edward Hopper Fondation Beyeler à Bâle du 26 janvier au 17 mai 2020

Publié par Lemenuisiart sur 11 Janvier 2020, 07:29am

Catégories : #exposition, #hopper, #bale, #suisse, #presse, #C'est grâce à vous

EDWARD HOPPER, RAILROAD SUNSET, 1929 Huile sur toile 74.5 x 122.2 cm Whitney Museum of American Art, New York; Josephine N. Hopper Bequest, Inv. N.: 70.1170. © Heirs of Josephine Hopper / 2019, ProLitteris, Zurich Photo: © 2019. Digital image Whitney Museum of American Art / Licensed by Scala

La Fondation Beyeler présente dans son exposition de printemps 2020 un ensemble d’oeuvres d’Edward Hopper (1882-1967), l’un des principaux peintres américains du XXème siècle. Les peintures de Hopper sont l’expression du regard singulier que l’artiste porte sur la vie moderne. Il commença sa carrière comme illustrateur. Aujourd’hui, il est surtout connu pour ses peintures à l’huile, qui témoignent de son intérêt pour l’impact de la couleur et de sa virtuosité dans la représentation de l’ombre et de la lumière. Le thème central de l’exposition est fourni par ses images iconiques des immenses paysages naturels et urbains de l’Amérique. L’exposition réunit des aquarelles et des huiles des années 1910 aux années 1960, offrant ainsi un large et passionnant panorama des multiples facettes de la peinture hoppérienne.

EDWARD HOPPER, CAPE ANN GRANITE, 1950 Huile sur toile 73.5 x 102.3 cm Collection privée © Heirs of Josephine Hopper / 2019, ProLitteris, Zurich


Bien qu’Edward Hopper ait longtemps travaillé principalement en tant qu’illustrateur, il est aujourd’hui connu surtout pour ses peintures à l’huile, qui témoignent de son intérêt profond pour la couleur et de sa virtuosité dans la représentation de l’ombre et de la lumière. Les toiles de Hopper sont l’expression de son regard unique sur la vie moderne: stations-service, maisons, bars, phares et bateaux, mais aussi vues intérieures de logements, d’hôtels et de cinémas. Les rares figures humaines qui apparaissent dans ses oeuvres semblent souvent porter leur regard au-delà de la surface de la toile, comme si ce qui se «passait» dans l’image n’était pas accessible au spectateur: des événements invisibles semblent se produire en dehors du tableau.

EDWARD HOPPER, CAPE COD MORNING, 1950 Huile sur toile 86.7 x 102.3 cm Smithsonian American Art Museum, Gift of the Sara Roby Foundation © Heirs of Josephine Hopper / 2019, ProLitteris, Zurich Photo: Smithsonian American Art Museum, Gene Young

L’exposition de la Fondation Beyeler met l’accent sur les représentations iconiques de Hopper des étendues infinies des paysages naturels et urbains de l’Amérique. Il s’agit là d’un aspect rarement placé au centre des expositions consacrées à Edward Hopper, mais pourtant clé pour comprendre son oeuvre et sa réception. Le langage formel de Hopper s’est développé indépendamment des tendances populaires de son temps. Son mode de représentation caractéristique, lui, a fortement influencé des peintres contemporains majeurs comme Peter Doig et a entretenu une relation quasi symbiotique avec le cinéma: les toiles de Hopper ont inspiré des films majeurs comme La Mort aux trousses d’Alfred Hitchcock (1959), Paris, Texas de Wim Wenders (1984) ou encore Danse avec les loups de Kevin Costner (1990).

EDWARD HOPPER, SECOND STORY SUNLIGHT, 1960 Huile sur toile 102.1 x 127.3 cm Whitney Museum of American Art, New York; Purchase, with funds from the Friends of the Whitney Museum of American Art., Inv. N.: 60.54. © Heirs of Josephine Hopper / 2019, ProLitteris, Zurich Photo: © 2019. Digital image Whitney Museum of American Art / Licensed by Scala

Dans l’une des salles de l’exposition sera projeté The Light of Solitude, court métrage en 3D du célèbre réalisateur et photographe Wim Wenders (Paris, Texas; Les Ailes du désir; Don’t Come Knocking). Inspirées par l’«âme de l’Amérique» telle que véhiculée par Edward Hopper, ces prises feront l’objet d’une spectaculaire projection 3D. Organisé par la Fondation Beyeler en coopération avec le Whitney Museum of American Art, New York, dépositaire de la plus importante collection au monde d’oeuvres d’Edward Hopper.
Prévente de billets du 1.11. au 31.12.2019 au tarif préférentiel de CHF 20.– au lieu de CHF 25.– sous fondationbeyeler.ch/tickets.

EDWARD HOPPER, GAS, 1940 Huile sur toile 66.7 x 102.2 cm The Museum of Modern Art, New York, Mrs. Simon Guggenheim Fund © Heirs of Josephine Hopper / 2019, ProLitteris, Zurich © 2019 Digital image, The Museum of Modern Art, New York / Scala, Florence

L’exposition Horaires d’ouverture de la Fondation Beyeler: tous les jours de 10h00 à 18h00

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
voilà de magnifiques tableaux.....ils rendraient bien aussi sur mes murs....passe un doux dimanche
Répondre
L
Très bien
M
étrange ambiance qui émane des tableaux du peintre.
Répondre
L
Il faut aimer pour moi
M
Belle découverte, j'aime beaucoup ce style de peinture, les couleurs, les ombres, les instants vivants figés comme sur une photo. Bonne soirée.
Répondre
L
Avec grand plaisir
T
Salut,
C'est très beau ces tableaux.

Il fait beau mais pas chaud.

On ne sort pas car on est pas bien.

Bonne journée
Répondre
L
C'est bien
L
Ce n'est pas un peintre que j'apprécie particulièrement, je trouve sa peinture un peu froide! Belle journée
Répondre
L
Cela change de ceux que tu présentes
M
j'ai toujours beaucoup aimé ce peintre il a fait des tableaux extraordinaires
bonne journée
Répondre
L
Très bien
P
Bonjour.
Belles toiles.
Il gèle encore, à 11h, par chez moi: pas de sortie prévue pour le moment !
Bonne journée
Répondre
L
Merci beaucoup
C
Bonjour Christian
Un artiste dont on reconnais l'oeuvre avec ses couleurs, son graphisme dont ressort le relief.
Une belle expo à faire.
Bonne journée
@mitiés
Répondre
L
Si tu le dis
O
Bonjour d’Angers !
Peintre hyper réaliste ! ...
Bonne journée ... Amicalement ... ¢ℓαυ∂є …

Toujours en semi pause jusqu’à Janvier ...
Répondre
L
C'est sur

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents