Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Autour de

Autour de

Je vous propose de voir mes photos dans des reportages photos. Nature, Promenades, Fêtes, Expositions ....


Que pensez-vous du couvre-feu à 18 heures ?

Publié par Lemenuisiart sur 22 Février 2021, 07:15am

Catégories : #Les news

Article que vous trouvez dans le Petit Journal Catalan de jeudi. La direction locale m'a demandé de faire une article avec des témoignages. Une semaine à parler et puis à écrire.

Par contre pas de photo de faite car je ne pensais pas avoir à traiter ce sujet, rue vide le soir sans personne, j'ai vu, sans problème. Mais ici en dehors de Tautavel le matin et Collioure (hors couvre-feu) personne. Les autres photos sont anciennes sur les balades matinales à Perpignan. Idem pour Montner. Comme quoi le matin c'est mon heure pour la balade, logique, c'est souvent avant de faire un chantier ou sur une manifestation comme une exposition)

Depuis le couvre-feu, Je suis plus passé par Millas, Estagel, Rivesaltes, Espira, Montner, Thuès.

Que pensez-vous du couvre-feu à 18 heures ?

Le couvre-feu est passé de 20 h à 18 h depuis le 16 janvier, comment cette modification est prise par la population ? Pour ce reportage, la première réponse est : on en a marre et c’est inutile ! Après ce classique, qui vient du cœur à défaut de plus. Certaines sont d’accords et d’autres non.

Comme l’a dit Gauthier, retraité :  « il aurait mieux valu interdire les déplacements entre les départements lointains ou encore plus régionaux ou internationaux, surtout pendant les vacances. »

Si au début le couvre-feu démarrait avec la nuit, maintenant, c’est beaucoup plus compliqué car le soleil est de plus en plus présent, pestait Isabelle passionnée de balade et de photos. C’est pour elle une privation du soleil, après le boulot, comme une punition.

Les métiers avec le télétravail et le fameux « zoom » qui permet de faire des vidéos conférences, cela marche à merveille surtout si internet fonctionne bien ce qui n’est pas toujours le cas dans nos villages. La visio c’est bien, le présentiel c’est mieux comme Laurent a dit. Toujours devant l’écran, c’est usant, épuisant comme il a rajouté. C’est qu’à cause du couvre-feu, c’est l’ordinateur matin, midi et soir avec les réseaux sociaux à défaut de pouvoir sortir, une véritable addiction.

Antoine, restaurateur de dire métro boulot dodo avec en prime le moral des familles, le risque d’avoir beaucoup de casse, sans parler que vivre 24h avec mon épouse, c’est parfois tendu et avec un restaurant désespérément vide. On finira par péter les plombs ! C’est qu’il n’est pas simple d’être restaurateur depuis des années, le coup de feu et non le couvre-feu, me manque, et ne rien faire depuis des mois et des mois, c’est la dureté du chômage en tant que patron.

Et que dire de cette femme qui s’occupe des personnes âgées qui se plaint d’être très souvent contrôlé. Le repas pour nos anciens, c’est aussi après 18 heures.

Elle a pu dire que les anciens sont également stressés (sans compter le manque de vaccins qui se rajoute). Pour elle, la question d’heure les touche malgré que nos anciens restent la plupart du temps confinés chez eux. Malgré l’attestation, c’est plus usant de terminer la journée.

Ce reportage est un questionnement d’un artiste-artisan pour le bois. Il faut courir les après-midis surtout, le stress est là. Entre le fait d’avoir un doute de devoir rentrer à 18 heures, cela donne un coup de chaud pour le couvre-feu. En un mois entre un chantier ou un reportage, j’ai pu constater que sur la route c’est du n’importe quoi. Les excès de vitesse, les doublements dangereux sont visibles autant avant le couvre-feu qu’après. Pour les courses alimentaires, il faut passer vite même à ne pas respecter l’autre. Ce couvre-feu couvre surtout un stress important, de la nervosité, et comme j’ai pu le voir, vivre vite. Être en nombre, c’est compliqué à comprendre si l’objectif est de combattre un virus. Pour passer dans des communes après l’heure par contre, l’absence, le vide est malgré tout bien visible. Les citoyens sont respectueux pour la grande majorité. Et si des personnes ne respectent pas, c’est beaucoup pour le boulot. S’occuper des anciens, balade du chien, aller chez son médecin, à la pharmacie.

Pendant ce temps, on parle toujours des masques, question qualité, de son utilité même, des distances à respecter, des gestes à faire ou pas, du nombre de personnes à table, des protocoles qui se durcissent sans pour autant être respectés, non pas forcément par volonté mais bien par impossibilité, sans ignorer en même temps le laisser aller de quelques-uns bien réfractaires. La fatigue et le stress ne sont pas des priorités. Actuellement où l’unique nombre d’entrées et de tests sont comptés, que devenons-nous ?

Attention à la saturation, aux personnes dépressives, aux pensées suicidaires jusqu'au passage à l'acte … .

En cette semaine anniversaire de la Covid en France, cette année d'enfer, d'interdiction comme celle de profiter du soleil après le boulot provoquera bien des problèmes de santé.
Ce reportage le montre bien, l'heure c'est l'heure, ne pas faire la fête est une chose, profiter de la vie devrait être une autre.

Mon portait avec la sacoche du journal.

Mon portait avec la sacoche du journal.

A Perpignan (photo d'archive)

A Perpignan (photo d'archive)

A Perpignan (photo d'archive) Ce grand escalier est magnifique.

A Perpignan (photo d'archive) Ce grand escalier est magnifique.

A Tautavel du Palais des Congrès sur l'école et la Mairie de dos.

A Tautavel du Palais des Congrès sur l'école et la Mairie de dos.

Collioure (photos d'archive) Sans personne, c'est un cadeau pour la visite.

Collioure (photos d'archive) Sans personne, c'est un cadeau pour la visite.

A Montner et au platane, point de rendez-vous pour me voir dans mon atelier de menuiserie juste à côté.

A Montner et au platane, point de rendez-vous pour me voir dans mon atelier de menuiserie juste à côté.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Bonjour Christian. Bel article sur le ressenti du couvre-feu à 18h !
Répondre
F
Bonjour, ça ne me fait ni chaud ni froid, mais je ne bosse plus, donc je suis moins concernée; sinon hé bien souvent je faisais mes courses à la pause déjeuner, il suffit de s'organiser, quant aux contrôles pourquoi paniquer, si on rentre du boulot on est légitime d'être dehors; un an déjà, comme tu dis, mais le virus était là bien avant mars 2020, je te souhaite une bonne soirée, bisous
Répondre
J
J'en pense qu'une forme d'hystérie collective se répand encore plus vite que ce foutu virus.
Répondre
M
le couvre feu à 18 heures je ne suis pas contre si il est vraiment nécessaire pour que ce virus puisse s'estomper, mais voilà il faut que pendant la journée les gens soient toujours avec leur masque et se lave les mains chaque fois qu'ils rentrent dans un magasin, et c'est loin d'être le cas.....alors si personne jouent le jeu pourquoi ne pas le laisser encore quelques temps....passe une bien douce journée
Répondre
M
On plane librement avec Max au gouvernement!!!
Franchement, combien de familles organisent des apéros en sortant du boulot? Tous ceux qui ont témoigné sur leurs activités du soir se rejoignent dans un programme qui n'a rien de festif: on récupère les mômes à la crèche, chez la nounou, à l'école ou encore sur le lieu de l'activité pratiquée, 2 courses de dernière minute, préparation du repas voire aussi de la gamelle pour le lendemain, les devoirs et le bain des mioches, repas, coucher des mômes, lavage repassage... On voit bien qu'il n'y a pas de place pour l'apéro, quand est-ce qu'au gouvernement, on va se décider à descendre dans la vraie vie? Je pense à tous les commerçants qui ont déjà assez souffert, notamment les restaurateurs. Ils vont perdre la clientèle qui venait après le travail. En plus, tous les gens vont se trouver en même temps dans les magasins ».
Répondre
E
Avancer le couvre feu à 18 heures s'il permet vraiment de ralentir la circulation du virus pose des avantages pour les uns et les inconvénients pour d'autres !Nous vivons une époque difficile! Vivement la fin de la pandémie!!
Répondre
C
Le couvre feu rend les rues lugubres et les gens tristes. Impossible de faire de grandes randonnées alors que les jours qui rallongent pourraient nous le permettre. Mais je garde le moral. Et toi ?
Répondre
L
Moi je travail toujours, j'ai mon attestation avec mon activité de presse, mais c'est pénible, je préférais le deuxième confinement, c'était pour moi plus simple, on n'avait le temps de finir le travail et de faire les courses tranquillement.
M
cela ne change pas ma vie, car je sors peu, juste pour faire des courses 2 fois par semaine et je vais marcher dans la campagne. je suis rarement dehors aprés 18 heures, j'aurai 78 ans le mois prochain et je me protège de cette saloperie de covid
bonne soirée
Répondre
L
C'est bien de rester à l'abri et puis bonne anniversaire avec un peu d'avance.
T
Salut, Je ne pense rien de ce couvre feu .
Pour moi un virus se balade et se baladera toujours comme la grippe. D'ailleurs c'est drôle la grippe il n'y a aucun mort cette année ?

Le temps est variable avec 15°.

Bonne semaine
Répondre
L
Les gestes barrières sont efficaces contre la grippe
L
Le couvre feu à 20 heure était bien à 18h c'est abominable, on ne peut rien faire, rien entreprendre! Belle journée
Répondre
L
C'est pire pour moi, avec le confinement n°2 c'est plus simple, pas de 18heures à respecter.
V
ça va devenir pénible ce couvre feu quand il fera beau bisous Christian. cathy
Répondre
L
Et à mon avis cela ne va pas changer malheureusement.
D
Coucou Christian. Je ne crois pas que ça roule plus vite et n'importe comment à cause du couvre-feu. Dans le 66 ils roulent comme des dingues, et irrécupérables. Ici, même dans le chemin privé !!! Pour un peu un c... ard me rentrait dedans samedi matin ! Complètement taré. Même pas pu voir sa tête tellement il allait vite et zigzaguait. Sinon il avait droit à un mot sur son pare-brise. Que dire de plus ? Je vais avoir 66 ans alors je vais la fermer car j'ai trop à dire. Juste que même les médecins se foutent de notre gueule, pour nous les vieux. Je vois bien la différence avec avant, quand j'étais plus jeune. Bonne semaine. Biz
Répondre
L
Pour moi c'est la route c'est pire en fin d'après-midi depuis le couvre feu, mais je le comprend et puis pas vu un radar, les gendarmes se préparer pour les attestations.
D
Si tout le monde se disciplinait la contrainte serait moins utile
Répondre
L
Il faudrait aussi que le gouvernement soit bon, les touristes ici, c'est impossible, insupportable surtout si la plaque correspond aux zones à fort taux.
O
Bonjour d’Angers,
C’est moins pire qu’un confinement total mais ...
Bonne Journée ! … Amicalement … Claude …
Répondre
L
J'étais perso plus tranquille lors du deuxième confinement, les contrôles de 18h c'est pénible, trop tôt.
Z
Excellente page Christian. Ce couvre-feu à 18 heures va devenir difficile avec les jours qui rallongent et le beau temps qui s'installe. Bises et bon début de semaine
Répondre
L
Je confirme, même si moi j'ai mon attestation permanente.
S
Platane de Collioure ou platane de Montner, c'est au choix!
Répondre
L
J'ai peur de savoir qui va gagner

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents