Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Autour de

Autour de

Je vous propose de voir mes photos dans des reportages photos. Nature, Promenades, Fêtes, Expositions ....


Le grand retable de l'église Notre Dame des Anges à Baixas -66-

Publié par Christian menuisier d'art de Montner sur 4 Mars 2009, 16:59pm

Catégories : #C'est le tour de ...

C'est l'un des plus beaux retables baroques du Roussillon . Hé bien j'ai voulu le voir par moi même . Et je peux vous le dire , c'est une splendeur , une suite de chef-d'oeuvre avec ce grand retable et les quatres petits qui sont sur les côtés . La ville de Baixas qui est aussi à visiter se trouve à un quart d'heure de Perpignan .

Aux lendemains du traité des Pyrénées (1659) qui ramena paix et prospérité en Roussillon , la population de Baixas , désireuse d'étaler les pompes de la réforme Tridentine dans son église , commandita ses syndics Pierre Tomas et Honoré Connas pour traiter avec Louis Généres , sculpteur à Perpignan , en vue de la confection d'un retable qui devrait prendre tout l'espace du mur au-dessus du maître autel . Dans un contrat conclu le 12 décembre 1671 , Louis Généres au prix de 290 doubles d'or à édifier en 3 ans une imposante construction en bois de pin et de peuplier blanc , minutieusement décrite dans le contrat . 
L'axe verticale : du pélican mystique au sacrfice de la Messe (tout en haut du retable) . Le travail de l'artiste se lit de haut en bas et procède d'une conception théologique qui rappelle le sacrifice du Christ et la médiation de la Vierge Marie dans le mystère du salut . Dominant le retable , au sommet d'une tour , regardons d'abord le pélican mystique . La légende dit qu'il ouvre son coeur pour donner à manger à ses petits affamés . C'est un symbole eucharistique qui orne souvent l'orfroi des ornements liturgiques .  Plus bas , mais juste en-dessous , avec la scène de la crucifixion , la réalité est représentée . Entre Marie et l'apôtre Jean , Jésus vient de mourir . Son coeur percé par la lance du soldat laisse échapper du sang et de l'eau . Saint Jean en témoigne dans son évangile . Voilà pourquoi il est représenté dans la niche en dessous . Il tient en main un calice comme pour recueillir les gouttes de ce sang purificateur qui coule du coeur de Jésus . Tout à fait en bas , le tabernacle richement travaillé . Louis Généres a copié , suivant la volonté des donateurs , le tabernacle de la chapelle du Collège Saint Laurent de la Compagnie de Jésus de Perpignan ; c'est l'actuel théatre municipal de cette ville . De haut en bas , nous avons donc la progression d'une idée théologique qui nous fait aboutir au sacrifice de la Messe . 
Le tabernacle et les peintures de la Cène . Trois portes ouvrent le tabernacle et nous permettent de voir l'intérieur entièrement recouvert de peintures . Le fond représente la Cène : Saint Jean repose sur la poitrine du Christ et les apôtres discutent entre eux . Sur le devant de la table , Judas d'un air détaché se désintéresse de ce qui se passe ; seule la bourse aux 30 derniers semble l'occuper . On remarquera sur le revers des portes Jésus aux outrages : la flagellation , le couronnement d'épines et un ecce homo . L'artiste s'est moqué des bourreaux les représentant contrefaits et comme des nains . Les couleurs sont vives et intactes car à l'intérieur du tabernacle elles ont été préservées des dégradations . 
Evangéliste et Saints . Le soubassement du retable comporte 4 médaillons qui encadrent les 4 évangélistes chacun avec leur attribut : à gauche , Jean et son aigle , Marc et le lion , à droite , Luc et Matthieu avec le boeuf et l'ange . Ils sont la base , par leur témoignage évangélique , de ce qu'enseigne tout le retable . Des niches , comme autant de portes , s'ouvrent dans le retable . En bas , de gauche à droite Saint Pierre et Saint Paul reconnaissables à leurs attributs : la clé du paradis , l'épée et le livre . Au registre supérieur , Saint Jean Baptiste avec l'agneau de Dieu sur le livre des prophéties et Saint Jacques le Majeur en pélerin avec sur sa capeline les coquilles que les pélerins de Compostelle ramenaient de Galice pour attester de leur voyage auprès du tombeau de Saint Jacques . Entre les deux , placé à droite de son frère jacques , l'apôtre Jean dont le calice qu'il tient en main semble recueillir le sang du Christ en croix . 
Notre Dame des Anges . Venons en maintenant à Notre Dames des Anges dans la niche centrale du retable . Notre Dame est représentée comme une reine majestueuse , une main sur son coeur tandis que l'autre se tend vers nous pour nous inviter à l'amour de Dieu et nous encourager à monter au Ciel comme elle . Remarquez la multitide d'angelots qui virevoltent sur toutes les architraves du monument . Deux jouent de la mandoline . Ils sont si nombreux qu'il est difficile de les compter et ont donné leur nom au retable .
Six scènes de la vie de la Vierge . Pour aider à la méditation pendant la récitation du chapelet , six scènes de la vie de la Vierge sont représentées sur les panneaux du retable . D'abord , en bas et à gauche , le tableau de la naissance de Marie . Sainte Anne est couchée sur son lit pendant que les accoucheuse plongent l'enfant nouveau-né dans un baquet . Des anges aident à la toilette , Louis Généres s'est inspiré pour cette composition de dessins qui couraient les ateliers . La preuve en est que nous retrouvons la même scène et les mêmes dispositions sous le pinceau de Barthélémy Gonzalez , artiste contemporain en l'église d'Espira de l'Agly et celle voisine de Calce . Ce sont certainement des copies de maîtres italiens .
En bas et à droite dans le tableau de l'Annonciation on trouve l'ange Gabriel qui fait part de la naissance de Jésus et recueille le oui de Marie . 
Au-dessus , c'est la scène de la Visitation où la Vierge embrasse sa cousine Elisabeth sur le perron de sa maison . C'est l'occasion du chant du Magnificat . 
Plus haut , le tableau évoque l'épisode de la fuite en Egypte . Saint Joseph conduit l'âne qui emporte l'enfant et sa mère . Les palmiers abaissent leurs branches pour cacher la Sainte Famille aux sicaires d'Hérode . 
De l'autre côté , c'est la présentation au temple et la cironcision . Le rabin ressemble à un évêque mitré pour affirmer , suivant la doctrine catholique , que le sacerdoce est de droit divin .
Au-dessus enfin , on retrouve La Vierge couronnée par la Sainte Trinité.
Pour finir, examinons les deux cartouches en catalan qui rappellent les dates importantes de l'édification du retable : 1674 , année où Louis Généres et ses élèves ont placé le monument dans le sanctuaire et 1701 , date à laquelle le doreur en a terminé les peintures .
" Cela a été fait par la population de Baixas et les rentes de l'église "
D'ailleurs , deux médaillons , au-dessus de la niche de Notre Dame , représentent un homme et une femme . Ce sont stylisés tous les donateurs du retable , c'est à dire à la population entière qui a voulu ainsi exprimer sa foi et nous a valu ce chef d'oeuvre , un des plus beaux de notre Roussillon .    
Alors j'espère que ces explications vous ont plu et cela a été écrit par l'Abbé Georges Abelanet (1992) .
Et pour finir je dirai pourquoi les retables sont si beaux dans le Roussillon , c'est parce que la révolution Française n'est pas intervenue à l'intérieur des églises  .

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

abuli pierre 28/08/2011 13:45



tres beau retable,mais surement pas gothique!plutot de style baroque,comme les 700,autres retables de notre departement,qui à cette epoque etait déja français.Pour les retables gothiques ils sont
plus rares,une centaine environs,mais dans d'autres églises.



Christian menuisier d'art de Montner 29/08/2011 21:41



Merci beaucoup pour de m'avoir dit une erreur de ma part


C'est corrigé !


Encore merci



LADY MARIANNE 07/03/2009 14:17

bonjour, j'ai été taguée - je te tagues à mon tour comme membre de ma communauté vivre en languedoc roussillon -voir l article sur mon blog chienne de vie -
merci de tes belles photos dans la communauté
amicalement Lady Marianne

Christian menuisier d'art de Montner 08/03/2009 22:03


Merci , mais je n'ai pas encore vu ton article .


Dany 06/03/2009 20:41

AH oui! maintenant je comprend mieux, moi aussi j'ai eu des problèmesavec OB!!!

Christian menuisier d'art de Montner 07/03/2009 14:46


Là je n'ai pas eu de problème avec OB , juste que le patrimoine ne fait pas beaucoup d'audience .


michael conan 06/03/2009 11:57

vas VOIR mon blog une video de moi
explique ma demarche humaine
peut tu demander a tous de la regarder afin de comprendre

mon blog

http://michaelconan.over-blog.com/

eva baila 05/03/2009 21:54

Magnifiques oeuvres d'art sacré, magnifique reportage. Les églises sont souvent fermées, et on ne peut plus les visiter (sauf à l'occasion des offices). C'est un plaisir de te suivre. Bravo Christian.

Christian menuisier d'art de Montner 06/03/2009 18:59


Mais celle là est ouverte


sylvie tortue 05/03/2009 21:02

Très joli !

Christian menuisier d'art de Montner 06/03/2009 18:57


Indiscutable


Dany 04/03/2009 21:10

Cela m'a plu OUI!!! C'est un bel article riche d'informations en tout genre!
Merveilleux travail.
Merci. Dany

Christian menuisier d'art de Montner 06/03/2009 18:56


Merci , cela fait plaisir , surtout que l'audience de cette série fut catastrophique ! (stat over-blog) .


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents