Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Autour de

Autour de

Je vous propose de voir mes photos dans des reportages photos. Nature, Promenades, Fêtes, Expositions ....


Les vrilles de la vigne dans la nature

Publié par Christian menuisier d'art de Montner sur 26 Novembre 2012, 17:18pm

Catégories : #les grands formats d'autourde

Dans ma grande suite sur le Boulou , je suis maintenant loin après être passé au lac de Saint-Jean-Pla-de-Corts. Je suis toujours au bord du Tech et entre l'eau et le chemin il y a des traces de vigne.

Image hébergée par servimg.com

Une oeuvre naturelle très belle , et j'ai pris un plaisir à la prendre de chaque côté puis de loin et de près .

Image hébergée par servimg.com

Un choix de couleurs magnifiques.

Image hébergée par servimg.com

De l'autre côté c'est très dur, je suis en parfait contre-jour. Beaucoup d'échecs mais heureusement que le numérique existe car sinon on n'aurait pas vu ces deux-là.

Image hébergée par servimg.com

A suivre la suite sur ma balade au bord du Tech. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L

Coucou Christian,,,ce sont de beaux tournicouti ,,,tournicouton,,,hihihi,,,j'aime,,,on dirait sur la troisième photos une clef de sol,,,c''' beau,,,bravo à toi pour ton oeil de
linx,,,à bientôt,,,la mure,,,,
Répondre
C


Une clé de sol bon je ne suis pas musicien !


Après j'ai l'oeil et il a pris beaucoup de très bons moments nature


A bientôt



V

Très jolie cette vrille colorée. Biz et bonne soirée. véro
Répondre
C


Oui pour moi c'est la plus belle


A bientôt



F

Fabriquées par qui ?
Répondre
C


Les vrilles ? Pas la nature et la vigne


Les vrilles permettent au sarment de ce tenir en haut


A bientôt



S

Si jolies, ces vrilles! Il fauda que j'y pense l'an prochain comme sujet d'expo pour mon club! J'ai par contre l'impression que par chez moi, les vrilles de vigne virent directement du vert au
marron sans passer par cette belle teinte rosée; peut-être une question de cépage?
Répondre
C


Pour ici c'est une ancienne vigne sans même un vertige d'un cep visible , c'est aussi peut-être une explication .


A bientôt



B
magnifiquement photogrpahiée ! jolie forme
Répondre
C


Merci


A bientôt



M

Ravie d'en voir sur tes clichés j'ai fait une balade dimanche dans les coteaux du pays nantais , plus de feuilles plus rien mais c'était une si  belle et calme  balade 


 a bientôt 
Répondre
C


Merci et puis comme j'ai mis ces photos de aout


A bientôt



F

bonjour, c'est fabuleux, de belles photos, on parle souvent des vrilles de la vigne, sans jamais les voir!je te souhaite une bonne journée bisous
Répondre
C


Ceux là sont fabuleuses questions couleurs . Même pour moi .


A bientôt



C

Bonjour Christian, 


Le contre jour donne un certain charme.


Bonne journée


@mitié
Répondre
C


C'est sur


A bientôt



C

De belles photos pour ces vrilles.


Bon mardi
Répondre
C


Merci beaucoup


A bientôt



L

je ferais plus attention aux vrilles lors de mes chemins
Répondre
C


Pourquoi pas


A bientôt



Z

Les deux dernières photos sont superbes !


Vraiment très très belles !


Le sujet et la lumière ..... !
Répondre
C


Cela me fait plaisir car j'ai mis plusieurs minutes pour la réussir


A bientôt



K

Trop cool, j'adore ces petites vrilles d'accroche comme c'est joli bravo Christian
Répondre
C


J'en étais sur !


A bientôt



M

tu as eu une bonne idée et surtout un bon cop d'oeil, bravo et douce journée
Répondre
C


Mais oui


A bientôt



L

jolies photos de ce beau mouvement...


bonne journée
Répondre
C


Oui et puis en couleurs


A bientôt



T

salut


très jolies photos


bonne journée
Répondre
C


Merci


A bientôt



A

Pas mal tes photos, très jolies autant que les mots de collette d'ailleurs !


Merci Christian un plaisir autant pour les yeux que pour la lecture !


A bientôt
Répondre
C


C'est sur , et puis j'ai profité pour lire quelques oeuvres de Colette , et c'est très bien


A bientôt



A

"Les vrilles de la vigne"
Répondre
C


Merci beaucoup car j'ai découvert ce texte de Colette


LES VRILLES DE LA VIGNE


 


Autrefois, le rossignol ne chantait pas la nuit. Il avait un gentil filet de voix et s’en servait avec adresse du matin au soir, le printemps venu. Il se levait
avec les camarades, dans l’aube grise et bleue, et leur éveil effarouché secouait les hannetons endormis à l’envers des feuilles de lilas.


 


Il se couchait sur le coup de sept heures, sept heures et demie, n’importe où, souvent dans les vignes en fleur qui sentent le réséda, et ne faisait qu’un somme
jusqu’au lendemain.


 


Une nuit de printemps, le rossignol dormait debout sur un jeune sarment, le jabot en boule et la tête inclinée, comme avec un gracieux torticolis. Pendant son
sommeil, les cornes de la vigne, ces vrilles cassantes et tenaces, dont l’acidité d’oseille fraîche irrite et désaltère, les vrilles de la vigne poussèrent si dru, cette nuit-là, que le rossignol
s’éveilla ligoté, les pattes empêtrées de liens fourchus, les ailes impuissantes…


 


Il crut mourir, se débattit, ne s’évada qu’au prix de mille peines, et de tout le printemps se jura de ne plus dormir, tant que les vrilles de la vigne
pousseraient.


 


Dès la nuit suivante, il chanta, pour se tenir éveillé :


 


Tant que la vigne pousse, pousse, pousse…


Je ne dormirai plus !


Tant que la vigne pousse, pousse, pousse…


 


Il varia son thème, l’enguirlanda de vocalises, s’éprit de sa voix, devint ce chanteur éperdu, enivré et haletant, qu’on écoute avec le désir insupportable de le
voir chanter.


 


J’ai vu chanter un rossignol sous la lune, un rossignol libre et qui ne se savait pas épié. Il s’interrompt parfois, le col penché, comme pour écouter en lui le
prolongement d’une note éteinte… Puis il reprend de toute sa force, gonflé, la gorge renversée, avec un air d’amoureux désespoir. Il chante pour chanter, il chante de si belles choses qu’il ne
sait plus ce qu’elles veulent dire. Mais moi, j’entends encore à travers les notes d’or, les sons de flûte grave, les trilles tremblés et cristallins, les cris purs et vigoureux, j’entends encore
le premier chant naïf et effrayé du rossignol pris aux vrilles de la vigne :


 


Tant que la vigne pousse, pousse, pousse…


 


Cassantes, tenaces, les vrilles d’une vigne amère m’avaient liée, tandis que dans mon printemps je dormais d’un somme heureux et sans défiance. Mais j’ai rompu,
d’un sursaut effrayé, tous ces fils tors qui déjà tenaient à ma chair, et j’ai fui… Quand la torpeur d’une nouvelle nuit de miel a pesé sur mes paupières, j’ai craint les vrilles de la vigne et
j’ai jeté tout haut une plainte qui m’a révélé ma voix.


 


Toute seule, éveillée dans la nuit, je regarde à présent monter devant moi l’astre voluptueux et morose… Pour me défendre de retomber dans l’heureux sommeil, dans
le printemps menteur où fleurit la vigne crochue, j’écoute le son de ma voix. Parfois, je crie fiévreusement ce qu’on a coutume de taire, ce qui se chuchote très bas, – puis ma voix languit
jusqu’au murmure parce que je n’ose poursuivre…


 


Je voudrais dire, dire, dire tout ce que je sais, tout ce que je pense, tout ce que je devine, tout ce qui m’enchante et me blesse et m’étonne ; mais il y a
toujours, vers l’aube de cette nuit sonore, une sage main fraîche qui se pose sur ma bouche, et mon cri, qui s’exaltait, redescend au verbiage modéré, à la volubilité de l’enfant qui parle haut
pour se rassurer et s’étourdir…


 


Je ne connais plus le somme heureux, mais je ne crains plus les vrilles de la vigne.



E

amusantes vrilles - bonne soirée fleurie
Répondre
C


Mais oui


A bientôt



A

Je ne m'étonne pas de ce qu'elles aient inspiré Colette.
Répondre
C


Avec qu'elle oeuvre ?


A bientôt



M

magnifique ; bises
Répondre
C


Merci


A bientôt



P

ravissant
Répondre
C


Merci


A bientôt



Y

De belles photos que tu nous offres, Christian.


J'aime beaucoup les deux dernières.


Bonne soirée.


Amicalement.
Répondre
C


Merci beaucoup


A bientôt



O

Fantaisie de la nature


L'artiste se régale en circonvolutions


Le photographe se fait plaisir en captant ce chef d'oeuvre


Christian nous régale de ce partage


Merci
Répondre
C


Cela me fait bien plaisir


A bientôt



Z

Superbes ces petits tortillons. Bises et bonne soirée
Répondre
C


Oui et puis les couleurs sont rares à mon avis


A bientôt



F

Très jolies photos bien sympathiques. J'aime beaucoup. Bonne soirée
Répondre
C


Merci beaucoup


A bientôt



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents