Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Autour de

Autour de

Je vous propose de voir mes photos dans des reportages photos. Nature, Promenades, Fêtes, Expositions ....


J'ai la fibre du tri

Publié par Christian menuisier d'art de Montner sur 23 Septembre 2015, 07:46am

Catégories : #C'est grâce à vous, #tri, #presse

Le tri est une chose importante, mais ce n'est souvent pas simple et le recyclage ne marche pas toujours comme il le faut.

Pour ici, il y aura plein de réponses, et faire le tri c'est tellement mieux pour la planète.

Et un geste pas si compliqué à apprendre.

J'ai la fibre du tri

La seconde vie des Textiles, Linge et Chaussures (TLC)

Tous les TLC se recyclent, même usés ou déchirés !

Les vêtements et chaussures qui ne sont plus portés ainsi que le linge de maison dont on n’a plus l’usage ne doivent pas finir à la poubelle.
Comme un français sur deux qui fait le tri dans ses armoires au moins une fois
par an, confiez vos TLC à un point d’apport volontaire pour qu’ils soient triés et valorisés par des professionnels.
Il y a actuellement plus de 35 000 points d’apport de TLC usagés référencés sur la cartographie à disposition du grand public sur www.lafibredutri.fr.
Il y en a forcément un près de chez vous !

 

Déposer ses TLC usagés pour leur donner une deuxième vie : pourquoi
est-ce utile ?

Les TLC ainsi collectés dans les points d’apport identifiés par le logo de la filière créentdes bénéfices économiques, sociaux et environnementaux car ils permettent :

  • de réduire le volume des déchets, préservant les ressources naturelles et limitant les pollutions,
  • d’éviter de refabriquer des matières déjà disponibles grâce au recyclage,
  • la création d’activité induisant l’embauche, notamment des personnes en difficulté au regard de l’emploi,
  • le développement de produits innovants, redonnant de la valeur à ce qui, sinon, serait détruit.

Comment bien trier ?

Toutes les consignes à respecter pour faire le bon geste de tri des vêtements, linge de
maison et chaussures sont disponibles sur le site « J’ai la fibre du tri » : www.lafibredutri.fr

J'ai la fibre du tri
  • Ils doivent être propres, secs et déposés en sac fermé
  • Ne pas hésiter à déposer les TLC usagés : draps déchirés, chaussettes trouées…
  • Les chaussures doivent être liées par paire, pour éviter qu’elles se séparent au moment du tri.
  • Les textiles et le linge doivent être lavés et séchés
  • Pas de TLC humides

Où déposer les TLC ?

Ils doivent être déposés dans un Point d’Apport Volontaire (PAV) identifié par la filière.
Un PAV est avant tout un lieu équipé pour récupérer et stocker les TLC en bon état ou usés, protégés des intempéries et de l’humidité.
Il y a différents types de Points d’Apport Volontaire :

  • les conteneurs mis à disposition sur la voie publique, les parkings de magasins ou d’entreprises
  • les locaux d’associations ou des boutiques « repreneuses »
  • des sacs de collecte mis à disposition dans les halls d’immeuble,
  • les espaces réservés aux TLC en déchèterie ou dans un local communal.

 

Pour faciliter leur identification, tous les Points d’Apport Volontaire (PAV) portent le logo de la filière, il garantit le recensement du Détenteur de PAV par Eco TLC, et donc, la traçabilité des flux :

J'ai la fibre du tri

Que deviennent les TLC collectés et recyclés ?

Tout dépend de leur état. On parle de réutilisation pour les TLC collectés qui sont réutilisés dans leur fonction première ou de recyclage lorsqu’il s’agit de nouvelles applications permettant leur valorisation.
Lorsqu’ils sont déposés :

Dans les antennes locales d’association : Une partie des TLC en bon état est donnée aux plus démunis ou revendue à prix
modique. Certaines associations peuvent être amenées à réparer les produits, génèrant ainsi de l’activité.
Les TLC usés sont revendus à des négociants, ce qui génère des revenus pour
l’association et permet de financer d’autres projets : logement, éducation, nourriture, santé, etc.

Dans les conteneurs, les boutiques, en déchèterie ou en local communal : Les pièces en bon état seront revendues en friperies en France ou à l’étranger.
Les articles non réutilisables seront recyclés.

En quoi consiste le recyclage des TLC ?

Chiffre 2014

Chiffre 2014

  • Les tissus majoritairement en coton peuvent être découpés en chiffons à usage industriel ou ménager.
  • Selon les matières : ils sont déstructurés par effilochage ou défibrage, broyés, découpés ou effilochés pour retourner à l’état de fibres ou de matières afin de

fabriquer de nouveaux produits : en filature, en non tissé pour des isolants, en
feutres ou en rembourrage.

 

Le site internet “La Fibre du Tri”

Toutes les informations et réponses aux questions du grand public sur le tri et le recyclage des TLC sont disponibles sur le site www.lafibredutri.fr.

Cet outil pratique et ludique propose de nombreuses rubriques et contenus :

  • une carte interactive de tous les points d’apport volontaire identifiés permettantaux citoyens de se géolocaliser pour trouver le plus proche de chez lui,
  • un espace dédié aux actualités, présentant les dernières informations et innovations en matière de recyclage des TLC,
  • des vidéos pédagogiques,
  • les consignes pour bien trier et des conseils pratiques,
  • un espace jeunesse avec un jeu, des kits pour faire des ateliers en groupe et former les animateurs autour des gestes de tri des TLC usagés.

Les acteurs de la filière :

J'ai la fibre du tri
  • Les citoyens, premier maillon de la chaîne par leur apport volontaire de TLC qu’ils n’utilisent plus.
  • Les metteurs en marché (distributeurs, fabricants…) incorporent progressivement de la fibre recyclée dans les nouveaux produits.
  • Les communes et Collectivités Territoriales coordonnent les Points d’Apport Volontaire sur leur territoire, informent leurs administrés et les sensibilisent au geste de tri.
  • Les Détenteurs de PAV ce sont les antennes locales d’associations, des boutiques « repreneuses », ou des propriétaires de conteneurs.
  • Les collecteurs gèrent le ramassage des articles déposés dans les PAV.
  • Les trieurs préparent les articles collectés à leur deuxième vie.
  • Les boutiques de seconde main revendent les articles collectés encore utilisables.
  • Les recycleurs transforment les TLC qui n’ont pu être réutilisés en matières premières secondaires. Ces dernières serviront à la fabrication de nouveaux produits.
  • Les éliminateurs traitent les textiles qui n’ont pas trouvé de valorisation par incinération ou stockage.
  • Eco TLC est la plateforme de mise en relation des parties prenantes concernées par la valorisation des TLC en fin de vie.

 

Les chiffres de la filière

 

  • 2,5 milliards de TLC sont mis sur le marché tous les ans, représentant un volume évalué à 600 000 tonnes soit environ 9,2 kg par an et par habitant.
  • En 2014, 2,6 kg de TLC par habitant ont été collectés ce qui représente plus de 175 000 tonnes, soit près de 30% du gisement potentiel.
  • Les 60 centres de tri conventionnés à ce jour traitent des volumes en croissance régulière, passant de 65 000 tonnes en 2006 à plus de 155 000 tonnes* en 2014. *Estimation
    (sources Eco TLC – chiffres 2014)
  • 99% des TLC triés sont valorisés, dont 64,5% sont réutilisés en l’état, 35,5% sont recyclés ou valorisés (9% en chiffons, 20,5% en effilochage, 4% transformés en Combustibles Solides de Récupération et 2% éliminés avec valorisation énergétique).
  • + de 35 000 : c’est le nombre de Points d’Apport Volontaire identifiés par la filière représentant plus de 272 organismes collecteurs.

 

Placer l’innovation au coeur de la filière


Faire progresser le traitement et la valorisation passe par le soutien aux pionniers de l’innovation en matière de TLC usagés. Eco TLC apporte donc son soutien à la R&D visant à améliorer la réutilisation, le recyclage et la valorisation matière des déchets issus des TLC. Chaque année, il organise des appels à projets visant à sélectionner et co-financer des projets de R&D proposant des solutions innovantes et viables pour la valorisation des textiles usagés. Ces projets qui ont tous une réalisation concrète, sont également suivis par un comité scientifique qui les accompagne tout au long de leur développement.

J'ai la fibre du tri

À ce jour dix-huit projets recyclant des TLC usagés ont été sélectionnés. Les applications
sont nombreuses et très prometteuses :

  • isolants phoniques et thermiques pour la construction,
  • produits de décoration intérieure à faible impact environnemental,
  • formulation de matière plastique innovante incorporant du textile,
  • gamme de fils, maille ou chaîne et trame à base de matières recyclées,
  • matière première secondaire (caoutchouc) pour l’élaboration de semelles et de talons de chaussures ....

 

Plus d’informations sur www.ecotlc.fr.

Commenter cet article

flipperine 26/09/2015 16:33

ici à Marseille il n'y a pas beaucoup d'endroits où l'on peut déposer le linge

Françoise Andersen 26/09/2015 10:24

Merci pour cet article très intéressant. Je découvre tes blogs car pendant mon séjour au Danemark j'avais un accès très limité à Internet. A part les courriels, quelques rares articles que j'ai publiés et un bref coup d'oeil dans la communauté du Petit coin de ciel, je n'ai guère été présente dans la blogosphère. Je vais me rattraper mais j'ai beaucoup de retard. PS Si le tutoiement te gêne, n'hésite pas à le dire. C'est une habitude danoise. Tout le monde se tutoie quel que soit l'âge, le statut social etc.Même les journalistes qui interviewent les personnalités politiques à la télé. Il faut dire que le Danemark est un pays très égalitaire.

covix 25/09/2015 18:39

Des gestes que nous avons oublié, il est temps de remettre le tri à l'ordre du jour, moins de gaspillage.
@mitié

Quichottine 24/09/2015 11:35

C'est vrai qu'on n'y pense pas toujours, mais il faut le faire, c'est bien pour tous.
J'utilise Le Relai, il y a des containers partout chez nous.
Passe une douce journée.

Kri 24/09/2015 08:29

Bonjour
Les sigles ne sont pas pareils chez nous (vive l'Europe!) mais le principe est le même

missfujii. 23/09/2015 19:04

Merci pour ce bel article qui transmet bien la nécessite de trier. J'ai aimé la petite vidéo

pastyme 23/09/2015 18:48

Hélas trop de gens n'ont pas encore la fibre du tri et des quantités d'objets recyclables finissent encore trop souvent à la poubelle
bonne soirée

Nounou de Phiphi 23/09/2015 16:03

Très interessant .

Je viens de découvrir, que tous les containers de dépots ne font pas parti de j'ai la fibre du tri .
J'avais d'ailleurs vu à la télé un reportage que là aussi , tout n'est pas clair ........ je continue malgré tout à déposer, après avoir moi même fait du recyclage ... les chemises de monsieur par ex me servent à faire des patchworks ... idem pour mes vêtements en coton .....et le linge de maison .
Excellent article , merci , caresses aux rouquins

ZAZA 23/09/2015 11:05

Merci pour cet article très intéressant. Bises et bon mercredi. ZAZA

Martine85 23/09/2015 10:04

Je dépose mes affaires dans ces conteneurs. Début octobre je fais une brocante avec ma fille pour vendre les affaires des petites qui ont bien grandi. Ce qui ne sera pas vendu ira à Emmaus. Bises

Françoise Andersen 26/09/2015 10:33

La bibliothèque de la petite ville danoise de Rødby où nous passons l'été a mis samedi dernier une salle à la disposition des gens qui voulaient se débarrasser de ce qu'ils n'utilisaient plus, non seulement les vêtement mais TOUT. C'était ouvert à tous et après avoir déposé ses "vieilleries" on pouvait trouver son bonheur parmi celles des autres. J'ai fait une belle récolte. Quelle atmosphère joyeuse. On se serait cru à Noël lors de l'ouverture des cadeaux..Ce troc a fait beaucoup d'heureux. Moi entre autres. Et tout ce qui restait à la fin a été donné à la Croix Rouge. Tiens je vais écrire un article là-dessus.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents