Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Autour de

Autour de

Je vous propose de voir mes photos dans des reportages photos. Nature, Promenades, Fêtes, Expositions ....


L'intérieur de l'église Notre-Dame de Cunault

Publié par Séguié sur 24 Octobre 2008, 10:51am

Catégories : #autour du détail

C'est la suite de l'Eglise Prieurale « Notre Dame de Cunault » -49- avec son intérieur
Châsse de sainte Maxenceul XIIIème

Sculptée dans un seul bloc de noyer , la châsse en forme d’église contient les reliques de saint Maxenceul . Elle représente sur les pentes de chaque côté le Christ encensé et glorifié , et sur les murs une série d’arcades abrite les douze Apôtres . L’extrémité est ornée de trois scènes de la vie de la Vierge . Elle était primitivement recouverte d’une fine feuille d’argent rehaussée de traits noirs pour ressembler aux châsses d’orfèvrerie . Aucune sculpture ne rappelant Saint Maxenceul , on peut penser qu’elle abritait plutôt les reliques de la Vierge , l’anneau de son mariage et une fiole contenant des fragments du mur de la grotte de l’allaitement en Palestine .

Statue de la Sainte Catherine XVème

Elle provient de la chapelle Sainte-Catherine située dans les bois au sud de l’église . Sainte-Catherine martyrisée à Alexandrie au IVème siècle, est représentée ici avec les instruments de son martyre, la roue et le glaive. Elle est vêtue comme une noble bretonne du XVème siècle, une fourrure d’hermine ourle le bas son manteau . Pour se marier , les filles venaient piquer une épingle dans la tête de la statue, en faisant un vœu .
 

La piéta XVème

Nichée dans l’ancienne « piscine » , cette Vierge de douleur porte son Fils à la descente de croix alors qu’un ange lui couvre les pieds. Deux autres anges en tunique aident la Vierge à soutenir son fils. L’ensemble, en pierre polychrome forme un sujet émouvant et malgré sa douleur , le visage de la Vierge reste plein de pudeur et de décence.

Les sculptures au-dessus de la porte Eglise Prieurale « Notre Dame de Cunault » -49-

Le Chapier XVème

Ce meuble utilitaire est d’un grand intérêt par sa forme et ses quatre pieds surélevés . Les chasubles y étaient déposées à plat sans que l’humidité du pavé puisse les détériorer. La simplicité du meuble est bien en rapport avec son usage au détriment de son décor.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Maous Artiste 27/10/2008 21:12

Intéressant et superbes photos ! Les saints étant "décapités" pour être partagér entre les congrégations, monastères et couvents, chaque église ne recevait qu'une "partie" du saint ! Parfois il n'est exposé qu'un fragment d'os mais c'est la première fois que je vois un si beau travail d'artisanat renfermant des reliques. Merci. MA

Christian menuisier d'art de Montner 28/10/2008 18:59


Merci pour l'info


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents